Grasse, berceau de la parfumerie

La Provence et le terroir Grassois sont intimement liés à l’histoire de la maison Dior. C’est là bas que Christian Dior, amoureux des fleurs, choisit sa maison de villégiature, le Château de la Colle Noire. Aujourd’hui, la Maison a choisi l’incomparable climat grassois et son terroir unique pour cultiver sa rose de Mai et son jasmin.

La Colle Noire

C’est près de Grasse que Christian Dior décide de s’installer en 1955. A Callian, en Provence, il acquiert une magnifique propriété, le Château de la Colle Noire. Le couturier apprécie le calme ensoleillé de l’arrière-pays de la côte d’azur.  Passionné par la nature et la botanique, Christian Dior apprécie tout particulièrement ce domaine somptueux. Lorsqu’il y séjourne, il se sent plus parfumeur que couturier. Ses cinquante hectares bénéficient du climat idéal qui caractérise la région. Il y cultive ainsi les fleurs qu’il aime tant et qui sont déjà la signature des parfums de la Maison.

« Cette maison-là, je voudrais qu’elle fût ma vraie maison. » Christian Dior

Le domaine de Manon

Perpétuant une longue tradition d’excellence, la Maison fait le tour du monde pour trouver les plus belles matières premières pour composer ses parfums. François Demachy exige l’excellence des champs de Grasse pour deux fleurs emblématiques de la Maison : la Rose de Mai et le Jasmin de Grasse. Le Parfumeur-Créateur a établi un partenariat exclusif avec le Domaine de Manon, qui appartient à la même famille depuis plus de trois générations.

Le Domaine de Manon développe ses cultures de Jasmin de Grasse et de Rose de Mai dans un grand souci de qualité.  Ces fleurs entrent en particulier dans la composition de J’adore L’or et sont cultivées avec un soin extrême. Leur qualité, constante, est rigoureusement contrôlée. Les parfums Christian Dior répondent à une exigence d’excellence unique qui est leur signe distinctif.