Découvrir Fahrenheit

Fahrenheit fut annonciateur d'une nouvelle vision de la virilité: un homme libre en quête de sens et d'infini, ouvert sur le monde et la nature.

INSPIRATION

Ce sont les chocs qui créent les mythes...

En 1988, Fahrenheit est né, véritable ovni olfactif et esthétique dans l’univers de la parfumerie masculine.
Incarnation de l'esprit pionnier de la Maison Dior, Fahrenheit exprima un territoire encore jamais exploré par un parfum : le territoire du rêve, de l’imaginaire, de la quête et du dépassement de soi.

L’idée même de cette fragrance a jailli à New-York devant « Fahrenheit 1982 » et « Brighter than the sun », deux tableaux de James Rosenquist, un des maîtres américains du Pop Art. Un parfum ‘coup de poing’ empreint d’une modernité extrême.

Aujourd'hui, Fahrenheit se réinvente en proposant une nouvelle Eau de Parfum rupturiste. Harmonie des contraires, force et raffinement mêlés, Fahrenheit Parfum explore, au travers de l’éclipse, un univers onirique, puissant et  fascinant. L’ombre et la lumière se rencontrent pour donner naissance à un parfum rare. Une nouvelle force d'attraction...

La note "Fût R", un choc olfactif
Le choc d’une violette, étonnamment féminine, qui se « virilise » dans un accord mystérieux Bois et Cuir.
Mais également le choc d’une note unique, née du hasard, devenue légendaire. On rapporte qu’un fût de parfum abandonné dans une cour à l’air libre et aux rayons du soleil a soudain exhalé une fragrance parfum extraordinaire et inattendue. Immédiatement reconnue pour sa puissance et sa beauté, cette note fut analysée et reproduite. La signature de Fahrenheit est née.

DESIGN

En 1988, Fahrenheit naît, véritable choc olfactif et esthétique dans l'univers de la parfumerie masculine.
Un flacon aux couleurs rougeoyantes, évoquant l'embrasement du crépuscule.
Une forme conique minimaliste aux lignes fluides et épurées. Aujourd'hui encore, sa modernité radicale reste intacte.
Le flacon de Fahrenheit fut un choc industriel. Un défaut de refroidissement du verre dans les fours des ateliers verriers de Saint-Gobain et soudain a surgi ce dégradé extraordinaire. Elu à l’unanimité, ce rouge puissant et tellurique occasionnera même la création d’un four spécial, grâce au savoir-faire de Saint-Gobain, afin de reproduire ce refroidissement si particulier.

Fahrenheit Parfum : une sophistication soulignée, une puissance réaffirmée.
Reflet du bouillonnement créatif et visionnaire de la maison Dior, Fahrenheit ne cesse de questionner les éléments, de convoquer leur puissance. Avec cette nouvelle Eau de Parfum, le flacon emblématique, aux couleurs incandescentes, célèbre la magie de ces forces naturelles et se fait plus dense, plus mystérieux. Une sophistication et un souci du détail poussés à l’extrême, représentés par deux lettres symboles, CD, gravées en son fond, tel un sceau solennel.

Quelques détails disent l'élégance du nouveau flacon Fahrenheit Parfum : plus de verre dans son fond pour accentuer la noblesse du jus. Plus d’assise dans sa silhouette pour affirmer une sophistication soulignée. Deux lettres, CD, sont gravées dans son fond, tel un sceau solennel.

Tout parfum devenu grand classique a d'abord été une révolution, un choc.

Fahrenheit par François Demachy

En 1988, Fahrenheit est une vraie révolution olfactive et demeure aujourd’hui un parfum de rupture, par l’alliance inédite du raffinement de la violette et de l’intensité d’un accord boisé cuiré.
Une signature audacieuse, puissante et magnétique qui joue le chaud et le froid, la masculinité et la sensualité.
Créativité, distinction, caractère, Fahrenheit possède un sillage inimitable.

En 2014, François Demachy, Parfumeur-Créateur Dior, réinterprète la signature emblématique de Fahrenheit dans un parfum : « Je n’ai pas voulu caricaturer Fahrenheit qui est déjà une écriture très affirmée. J’ai plutôt suivi son canevas originel en rajoutant des éléments qui enrichissent son histoire, soulignent sa personnalité atypique. »

Fahrenheit Parfum, la nouvelle intensité

Quintessence de Fahrenheit, le nouveau parfum vient en exacerber sa noblesse, sa sensualité et sa force. La signature s’habille d’un accord vibrant et sensuel, aux accents de Violette et de Cuir, sublimés par un Absolu Vanille Bourbon.

Une écriture où les extrêmes se mêlent, où la fleur rencontre le cuir et les bois. L’attraction irrésistible d’un parfum inédit exalté par des matières premières rares.

Fahrenheit, un parfum choc

Le choc d’une violette, étonnamment féminine, qui se « virilise » dans un accord mystérieux Bois et Cuir. Mais également le choc d’une note unique -la note "Fût R"-, née du hasard, devenue légendaire. On rapporte qu’un fût de parfum abandonné dans une cour à l’air libre et aux rayons du soleil a soudain exhalé une fragrance parfum extraordinaire et inattendue. Immédiatement reconnue pour sa puissance et sa beauté, cette note fut analysée et reproduite. La signature de Fahrenheit était née.

Avec Aqua Fahrenheit, François Demachy a exploité ce choc des contrastes et propose une expérience olfactive inédite. Il a choisi de jouer avec une nouvelle fraîcheur vibrante et vivifiante, tout en conservant de manière évidente, la signature incandescente caractéristique de Fahrenheit. Incarnant la rencontre de l'eau et du feu, Aqua Fahrenheit est empreinte d'un sillage puissant et d'une fraîcheur naturelle explosive.