Les Jardins Dior

« Après les femmes, les fleurs sont les créations les plus divines. »
Christian Dior

Les fleurs, joyaux du soin Dior

Depuis toujours, les fleurs sont au cœur de Dior. Esthétiques et symboliques, elles ont porté l’idéal fondateur de Christian Dior qui les aimait autant que la beauté des femmes.
Aujourd’hui plus que jamais, les fleurs inspirent la Science Dior. Animés par une intuition éclairée, les Chercheurs Dior se sont nourris de cet héritage passionnel.  C’est avec une ambition scientifique inédite qu’ils se sont penchés sur le  mystère des fleurs.
Plantes les plus évoluées du règne végétal, les plantes à fleurs sont dîtes « sexuées ». Véritables matrices de vie et de perpétuation de l’espèce, elles produisent en leur sein des molécules puissantes à la fois de régénération et de résistance.

Les Jardins Dior

Les Jardins Dior sont des parcelles dédiées à la culture de plantes à fleurs élues pour leurs propriétés exceptionnelles. Là, les fleurs sont reines comme elles l’ont toujours été dans l’histoire de la maison Dior. Choyées, elles connaissent des conditions de culture optimales, uniques de précision et de savoir-faire.

Plus que de simples parcelles, ce sont des zones sélectionnées dans le monde entier pour la qualité de leur sol, leur irrigation et leur climat. Dans ces lieux, la main de l’homme n’intervient que dans le plus grand respect de l’environnement.  
De part le monde, les Jardins Dior constituent un maillon unique entre le monde floral et la performance des soins Dior : jardin du Surkhan-darya en Ouzbekistan, jardins d’Anjou, de la vallée de la Loire, d’Yquem , et de Sainte Cécile Les Vignes en France, jardins de Ambohidray et de Ranomafana à Madagascar, jardin de Koro au Burkina Fasso.


L’éco-transformation

Au terme des cueillettes et des récoltes, la Science Dior intervient en extrayant les actifs précieux de ces plantes à fleurs selon des méthodes rigoureusement  « propres » et non polluantes, afin d’exalter toutes leurs propriétés. Cryobroyage, décantation, enfleurage « moderne» ou distillation séparative sont autant de méthodes « vertes » garantissant le
respect de l’environnement mais également l’assurance de conserver l’efficacité des actifs .


Chaque jardin garantit une qualité incomparable et constante des matières premières qui y sont extraites grâce à un cahier des charges précis et rigoureux.

Les Jardins Dior, un engagement, une philosophie

La démarche ethnobotanique de Dior est de puiser dans la biodiversité végétale les éléments cosmétiques de demain grâce aux connaissances traditionnelles conjuguées aux innovations scientifiques modernes.
Les Jardins Dior sont une garantie de traçabilité et d’efficacité

LA PERFORMANCE
Guidés par un souci d’efficacité biologique, les experts Dior sont en quête permanente d’actifs floraux nouveaux, dont la puissance peut répondre aux besoins de la peau. Les Jardins Dior sont, dans cette optique, un vivier d’une richesse inestimable.
Une même plante à fleurs est étudiée dans ses diverses parties, pétales et tiges, feuilles et racines afin d’optimiser l’extraction d’actifs nouveaux.

LA TRACABILITE
 Chaque jardin garantit une qualité incomparable et constante des matières premières qui y sont extraites grâce à un cahier des charges précis et rigoureux. Ce dernier détermine la surface exacte des parcelles mais aussi chacun des gestes indispensables à la récolte. Ainsi, les Jardins Dior sont le garant de la traçabilité des plantes sélectionnées et des actifs qui en sont tirés.

LE RESPECT
Dès la création des premiers Jardins Dior, des relations de confiance et de respect mutuels ont été instaurées entre les producteurs locaux
et Dior.
Chaque jardin Dior induit une relation de confiance durable, basée sur le respect mutuel et un engagement fort sur le long terme. Chaque action de proximité est ciblée, pensée pour intervenir positivement sur le quotidien des populations. Protection de la nature, préservation des plantes rares écartées des récoltes et techniques « vertes » assurent une protection constante de la biodiversité.