COLLECTION Croisière 2014-2015

COLLECTION
Croisière 2014-2015

Voir le Défilé
Découvrir les silhouettes
LES SILHOUETTES

LES SILHOUETTES

Découvrir
Silhouette

1

Cliquez et faites glisser le curseur
pour naviguer dans la collection

Drag
L'INSPIRATION

L'INSPIRATION

DÉCOUVRIR
L'INSPIRATION

RENCONTRE DU STYLE AMERICAIN
ET DE L'INSPIRATION DIOR

Dans cette collection croisière, Raf Simons, directeur artistique de Christian Dior, part de l’idée d’un style américain et sa place dans l’identité nationale, associé à la sensibilité Dior – fondamentalement européenne – et présente ainsi une vue subtile, abstraite, de l’association des deux.
Le thème du défilé est le carré de soie. Ici, il devient porte drapeau de la collection ; son imaginaire populaire est approfondi, dépecé de ses connotations bourgeoises conservatrices dans une vision complexe de liberté. La construction des pièces emprunte à leur aspect géométrique tandis que leur côté décoratif reprend leurs motifs peints à la main. Les constructions traditionnelles, structurées – inspirées par les silhouettes des mannequins d’osier – se combinent et contrastent avec les soies de la collection, la rigidité des corsets joue avec la fluidité des manches de chemisiers. Les traditionnels plissés et drapés de la maison Dior se déstructurent et se fluidifient, leur construction sinueuse et leur coupe en biais sont une étude approfondie de la main des tissus,

un thème qui court tout du long de la collection jusqu’aux souliers et bijoux enrubannés de soie. Une nouvelle interprétation du fait-main s’amuse de ses ressemblances avec l’artisanat made in the USA : les ateliers parisiens ont réalisé, dans une version délicate du macramé, un patchwork de fourrure qui ressemblerait à une couverture si ce n’était son exceptionnelle composition, ils utilisent le daim souple à la fois pour les pièces casual et les jupes, et reprennent des techniques de tapisserie pour la construction des tailleurs.
L’arsenal maritime de Brooklyn, sur les rives de l’East River, est le décor du défilé. À cet endroit où le courant rejoint l’Hudson, c’est un lieu d’où l’on a une vue iconique de Manhattan. Un décor de miroirs et de L.E.D. où se joue des animations de carrés fluides et flottants entre en résonnance avec le monde extérieur, comme le fait la collection.

BACKSTAGE

BACKSTAGE

Découvrir