Défilé Croisière 2017

31 mai 2016 - Palais de Blenheim - 18H00 (GMT+02)

Le voyage de Paris à Blenheim, où défile la collection croisière, et la migration à travers le globe du monde de la mode pour venir en témoigner sont le point de départ de Lucie Meier et Serge Ruffieux, à la tête du studio de création Christian Dior.

L’inspiration n’est pas seulement le vestiaire de la haute société d’après guerre, mais plus largement l’effervescence et l’esprit d’aventure qui y régnaient. Le besoin de voyager, de découvrir la nouveauté. La campagne anglaise est évoquée par des allusions à la chasse et à son univers pictural. Des éclats de rouge rappellent l’écarlate des costumes des chasseurs à courre. Tweeds rustiques et popelines rurales. Et jusqu’aux scènes équestres que l’on retrouve au milieu de jacquards figuratifs ou mêlées à des bouquets de fleurs des champs. Ces dessins se mélangent aux velours dévorés, aux soies d’Asie et aux imprimés africains, aux motifs tissés et aux broderies, traduisant un esprit explorateur, une curiosité du monde et une excentricité tout anglaise dans le vêtement.

A ces inspirations d’outre-Manche, répondent les silhouettes et les détails de la façon parisienne. Les lignes courbes de la veste Bar sont taillées près du corps et raccourcies aux hanches, ou résonnent dans de larges mouvements de tissu : sur une épaule, dans un volant qui fait poche, sur un manteau généreux. Leur volume est Dior, le référent est anglais, l’esprit est d’aujourd’hui. La forme Bar est parfois disséquée : c’est une basque qui entoure la hanche, c’est le drapé d’une robe de jour. Tous les détails prennent leur source dans l’œuvre de Monsieur Dior, transpositions modernes de l’histoire de la Maison : le nœud – code emblématique s’il en est – est défait, le ruban passe au travers du décolleté ou à son revers, comme un foulard, pour à la fois le fermer et le souligner, ajoutant un mouvement dynamique au simple aspect décoratif.

Cette conversation entre style anglais et style français fait écho au dialogue entre le passé et le présent et aux échanges culturels entre les deux pays. Au XVIIIe siècle, la mode en France s’est prise d’anglomanie, tandis qu’au XXe le mouvement s’inverse et la couture française rayonne en Grande-Bretagne. A commencer par celle de Christian Dior qui, de son côté, s’inspire de la mode anglaise : s’il faisait confectionner ses propres costumes chez les tailleurs de Savile Row, il utilisait également les codes masculins comme les laines anglaises, les tweeds écossais et les motifs prince-de-galles pour souligner la féminité de ses créations. Rencontre entre le féminin et le masculin, entre la France et l’Angleterre : près de soixante-dix ans après la fondation de la Maison, Dior rend hommage à ces imbrications culturelles et créatives dans ce palais de Blenheim, symbole absolu de l’anglicité, fief des ducs de Marlborough, lieu de naissance de Winston Churchill et, déjà par deux fois, scène d’un défilé Dior, en 1954 et en 1958.

Hier comme aujourd’hui, la curiosité du monde nous emporte de voyages en découvertes. Elle est emblématique de la recherche de nouveauté.

En savoir plus
Fermer

Patrimoine

Ajouter au calendrier
Sélectionner votre calendrier
Tout recevoir sur le défilé
Vidéo du Défilé, les Looks, le Backstage et pleins d’autres contenus sur le Défilé... soyez les premiers informés du lancement en direct sur Dior.com.
Choisissez la ou les newsletters que vous souhaitez recevoir :
Tous les champs sont obligatoires. En cliquant sur Valider, vous acceptez de recevoir de la part de Dior les dernières actualités et exclusivités.
Tous les champs sont obligatoires. En cliquant sur Valider, vous acceptez de recevoir de la part de Dior les dernières actualités et exclusivités.
Votre inscription à la newsletter Dior a bien été prise en compte
Télécharger l'application DiorMag
L'application est disponible sur différents centres de téléchargement.
Sélectionner votre OS

Défilé Croisière 2017

31 mai 2016 - Palais de Blenheim - 18H00 (GMT+02)

Haut de page

Cryptogramme

  • amex American Express
  • mastercard Visa Mastercard

Si vous avez des questions sur le cryptogramme, appelez-nous au
+33 (0)1 40 73 73 73 du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 10h à 17h.