DIORMAG

19 Février
Patrimoine

20/70 moments de cinéma

Séquence du film Les Enfants terribles, de Jean-Pierre Melville, d’après le roman de Jean Cocteau, ami de Christian Dior. Le peignoir éponge marquera les esprits, et le magazine L’Express qualifiera même le film de « tragédie en peignoir éponge ».

©

Gaumont/Continentale/Concord/The Kobal Collection/Aurimages

19 Février

19/70 moments de cinéma

Lauren Bacall et Humphrey Bogart au premier rang d’un défilé Dior, en 1952. 

©

Association Willy Maywald/ADAGP, Paris 2017

19 Février
Patrimoine

18/70 moments de cinéma

Ingrid Bergman en Christian Dior, dans Aimez-vous Brahms ?, d’Anatole Litvak, en 1961. 

©

United Artists/Photofest

19 Février
Patrimoine

17/70 moments de cinéma

Sophia Loren en Christian Dior, avec Marlon Brando lors du tournage de La Comtesse de Hong Kong, de Charlie Chaplin. 

©

Photofest

18 Février
nouveautés

Dior par Mats Gustafson

Le livre Dior par Mats Gustafson, publié aux éditions Rizzoli, retrace le travail de l’artiste suédois, qui réinterprète, défilé après défilé, les collections de prêt-à-porter et de haute couture pour Dior Magazine.

La Maison a toujours entretenu des liens étroits avec les illustrateurs de mode. Dès ses premières collections, Christian Dior collabore avec René Gruau, qui illustrera les campagnes publicitaires des souliers, des fourrures ou encore des parfums. Aujourd'hui, cette tradition se perpétue avec Mats Gustafson. Cet artiste suédois, né en 1951 et basé à New York, a travaillé dans les années 1980 pour le magazine Vogue US, puis, en 1990, pour Vogue Italia ou encore pour Harper’s Bazaar. Et depuis le premier numéro de Dior Magazine, l’illustrateur livre son interprétation, saison après saison, de la femme Dior. Minimalistes et colorés, les aquarelles et les collages mettent en scène les motifs et les coupes d’une création. Notre attention se porte alors sur une forme, un imprimé ou le mouvement d’une étoffe. D’un trait graphique et épuré, la femme qu’il dessine captive par son allure. Cet ouvrage dévoile également des illustrations exclusives. L’occasion de découvrir les collections de la Maison sous un autre regard.

Dior par Mats Gustafson, éditions Rizzoli
224 pages
Prix éditeur 85 € / 95 $

 

Plus d'articles