DIORMAG

26 Août
nouveautés

Les bagues Lucky Dior

L’abeille, le muguet, le trèfle, la rose, l’étoile, l’ovale… En hommage au caractère superstitieux de Christian Dior, les chevalières Lucky Dior sont décorées des emblèmes de la Maison et se portent seules ou accumulées, comme de véritables porte-bonheur. Décryptage.

L’abeille. « Une petite ruche pleine à craquer, voilà ce qu’était ma maison lorsque je présentai ma première collection », écrit Christian Dior dans ses mémoires. Cette métaphore des ateliers du 30, avenue Montaigne évoque aussi les gestes des couturières que l’on surnomme « les abeilles ». Consciencieuses et affairées, elles travaillaient pour le couturier tel un essaim. Le petit insecte noir et jaune signe, d’une broderie modernisée et épurée, les collections Dior Homme. Aujourd’hui, l’abeille se pose sur la chevalière et contraste avec un onyx noir profond comme la force et la vitalité qu’il procure.

Le muguet. Superstitieux, Christian Dior chérissait le muguet, symbole du bonheur, annonçant l’arrivée du printemps et de la haute couture. Attaché à son parfum et à ses corolles féminines, il en cousait un brin séché à l’ourlet de chacune de ses robes. Cette fleur que l’on retrouve brodée sur les créations de la Maison décore avec délicatesse le quartz rose pâle de la chevalière apportant l’amour.

Le trèfle. Le trèfle à quatre feuilles accompagnait chaque jour Monsieur Dior sur un trousseau de charms qu’il gardait dans la poche de son costume. Inséparable de ce symbole de chance, le couturier accordait une importance considérable aux gris-gris qui guidaient son destin. Comme une amulette, le trèfle se pare d’une pierre verte, l’amazonite, inspirant la confiance.

La rose. Tendre souvenir de son jardin d’enfance à Granville, la rose évoque l’amour que Christian Dior portait à sa mère qui lui a donné le goût des fleurs et de l’élégance féminine. Sur la chevalière, la rose est finement dessinée sur un lapis bleu marine offrant la sagesse.

L’étoile. Tel un signe du destin, une étoile s’est posée sur le chemin du couturier alors qu’il devait prendre la décision qui changera le cours de sa vie. Christian Dior interprète cette trouvaille comme une aide spirituelle qui l’incite à suivre sa voie et à ouvrir sa propre maison de couture. Conservée comme un porte-bonheur dans son atelier, elle est ici associée à l’œil-de-tigre, une pierre brune, protectrice et solaire.

L’ovale. Fasciné par l’élégance du xviiie siècle, Monsieur Dior acquiert des fauteuils médaillon pour asseoir ses invités aux défilés. Devenu emblématique, l’ovale surmonté d’un nœud Fontanges est aujourd’hui un code de la Maison. Féminin et sensuel, il décore les boutiques ou les flacons de parfum. Sur ce bijou, il se marie à l’élégance prune de la fluorite délivrant protection et harmonie.

24 Août
nouveautés

From Grasse with love

Suivez l’égérie Natalie Portman au Domaine de Manon, à la découverte des champs de roses de Grasse, depuis la cueillette jusqu’aux confidences de François Demachy.

La rose de Grasse, sélectionnée par François Demachy pour ses facettes miellées et poivrées, est un clin d’œil à la genèse de Miss Dior : c’est un paysage de Provence qui avait inspiré à Christian Dior ce parfum, son tout premier. Amoureux de la Côte d’Azur bien avant de fonder sa Maison, Christian Dior avait pour habitude de rendre visite à sa sœur Catherine, qui cultivait les fleurs à parfum à Callian. Puis, en acquérant le château de la Colle Noire en 1951, Christian Dior a composé un jardin aux mille senteurs, peuplé d’amandiers, de roses de mai, d’oliviers ou encore de jasmin. Aujourd’hui, les roses de Grasse sont replantées dans le domaine de la Colle Noire, en hommage au couturier-parfumeur. François Demachy préserve également l’essence de cette fleur noble en choisissant avec soin les plus beaux domaines de la région dont la récolte est exclusivement dédiée aux parfums Dior. Il perpétue ainsi la tradition de monsieur Dior et scelle le lien qui unit depuis toujours la Maison à Grasse.

23 Août
nouveautés

Miss Dior Absolutely Blooming 

vue par François Demachy

François Demachy, le parfumeur-créateur exclusif de Dior, nous confie les secrets qui font de Miss Dior Absolutely Blooming une fragrance délicieuse et gourmande.

22 Août
nouveautés

Miss Dior Absolutely Blooming :

la fragrance

Avec Miss Dior Absolutely Blooming, François Demachy, le parfumeur-créateur exclusif de Dior, signe une fragrance à la composition florale et gourmande.

Un peu, beaucoup… Absolutely ! résonne comme une exclamation passionnée. C’est ce mantra d’une personnalité vive et irrésistible que le parfumeur-créateur de la Maison a cherché à retranscrire. « Miss Dior Absolutely Blooming est une composition pour une femme joyeuse, une amoureuse de la vie », affirme-t-il.

On y retrouve l’attraction immédiate et le bouquet floral plein de fraîcheur qui sont la signature de Blooming Bouquet. Mais Miss Dior Absolutely Blooming se démarque de sa sœur en parfumerie par sa manière singulière de séduire avec gourmandise. Ses notes de tête de fruits rouges, framboise, grenade et cassis, relevées de baies roses sont un appel des sens qui charme instantanément, à la manière d’un sourire ravageur. En cœur, les fleurs dévoilent leurs notes sensuelles : un accord pivoine enlacé de rose Damascena et de rose de Grasse qui est soutenu, en fond, par des muscs blancs qui enveloppent toute la composition. « Miss Dior Absolutely Blooming s’offre à vous immédiatement, explique François Demachy. C’est un cadeau jouissif dont on s’empare sans attendre. »

21 Août
nouveautés

Natalie behind the scenes

Découvrez les coulisses de la campagne Miss Dior Absolutely Blooming où Natalie Portman incarne une Miss Dior espiègle et sexy dans un appartement parisien.

Plus d'articles