DIORMAG

04 Septembre
nouveautés

Tout en noblesse

Bergamote de Calabre, ambroxan rare tiré de l’ambre gris, résine mêlée d’encens de l’élémi et bien d’autres ingrédients encore… Le nouveau parfum masculin Sauvage a été façonné par François Demachy à partir des plus belles matières premières.

« Sauvage était une pierre brute, que j’ai ciselée et façonnée », affirme François Demachy, le parfumeur-créateur exclusif de la Maison. En composant cette fragrance franche et sophistiquée, il a choisi de revisiter et de moderniser l’une des grandes structures de la parfumerie masculine : la fougère. Ainsi, des matières premières d’extrême qualité apportent à Sauvage une noblesse et une signature uniques.

C’est d’abord l’essence de bergamote de Calabre, élaborée par le parfumeur-créateur et spécialement produite pour Dior, dont les accents zestés et légèrement poivrés, joués en overdose, frappent comme un coup de vent frais et puissant. Ce sont ensuite de la résine mêlée d’encens – l’élémi –, les notes épicées du poivre du Sichuan et des baies roses, le piquant du géranium, la force du vétiver, l’arôme de garrigue de la lavande du Vaucluse et le patchouli, épuré par une double distillation, qui lie l’ensemble avec élégance. C’est enfin l’ambroxan, molécule rare issue de l’ambre gris, qui déploie ses notes marines et animales avec constance, comme pour tracer la ligne d’horizon de ce parfum qui évoque la rudesse racée des grands espaces. 

03 Septembre
nouveautés

Making-of

Pénétrez dans les coulisses du tournage de la toute nouvelle campagne du parfum Sauvage avec Johnny Depp, en plein désert de Joshua Tree, en Californie.

02 Septembre
nouveautés

Sauvage : le film

Nous vous l’avions annoncé. Découvrez aujourd’hui, enfin, le film de la campagne du nouveau parfum Sauvage, signé Jean-Baptiste Mondino, et suivez Johnny Depp à travers sa quête d’authenticité dans le désert américain. 

Une nuit à Los Angeles. Des riffs de guitare électrique résonnent comme des cris, dans la bande originale signée Ry Cooder, ancien musicien des Rolling Stones et producteur du mythique album Buena Vista Social Club. A la guitare : Johnny Depp, le regard masqué par des lunettes noires, les mains couvertes des bagues et des bijoux fétiches qui ne le quittent jamais. C’est le Johnny Depp que l’on connaît, avec son allure si particulière, son aura mystérieuse et rock’n’roll. Car la campagne, réalisée par Jean-Baptiste Mondino, a été pensée avec lui, sur mesure, comme une autobiographie.

Dans cette nuit éclairée par les lumières de la ville, il joue avec énergie, presque avec rage. Rage de partir retrouver la vérité rude des grands espaces. Répondant à cet appel de la route, Johnny Depp s’élance, direction le Grand Ouest. Là où la nature reprend ses droits. Un coyote perché sur le toit de la voiture, un rapace qui s’envole, un bison qui passe… Autant de signes à décrypter comme une invitation à retourner à l’essentiel, à tomber le masque. A même le désert, il enterre grigris et colifichets, se libère du superflu, dans une sorte de cérémonial mystique. Clap de fin : dans le crépuscule, il révèle alors son vrai visage, celui d’un homme à la virilité affirmée, mais qui assume ses émotions. Authentique et noble.  Sauvage, mais Dior. 

31 Août
nouveautés

AL13.6

Les lunettes AL13.6 révèlent des formes architecturales à l’inspiration sartoriale, au cœur de l’esprit des silhouettes de Kris Van Assche pour la collection Dior Homme hiver 2015-2016.

Dior Homme AL 13.6 Sunglasses

C’est un nouveau modèle, à l’énergie vibrante, aux courbes affûtées. Les lunettes AL13.6 définissent une élégance inattendue, inspirée de la collection Dior Homme hiver 2015-2016 de Kris Van Assche, et se présentent tour à tour comme un accessoire intemporel et un modèle emblématique. La ligne AL13 est revisitée en aluminium, pour lui conférer un aspect mat et léger. Le motif de la cicatrice, code visuel de Dior Homme, est incrusté sur le double pont et dans les branches.

31 Août
nouveautés

Paris XVIe

Découvrez en vidéo l’acteur Boyd Holbrook, lors d’une promenade dans Paris pour la nouvelle campagne Dior Homme hiver 2015-2016, filmée par Willy Vanderperre.

Tout commence aux abords d’un jardin. Fleurs fraîches à la main, pétales séchés portés en pin’s à la boutonnière, un homme flâne. Le visage de l’acteur Boyd Holbrook se dévoile alors dans Paris XVIe, un film à l’atmosphère feutrée, réalisé par Willy Vanderperre pour la nouvelle campagne Dior Homme hiver 2015-2016. Appartement haussmannien, enseignes lumineuses, terrasse de café… L’œil suit la découverte d’une ville aux multiples facettes, où veste à queue-de-pie et manteau à l’esprit sartorial célèbrent une élégance singulière, sur les paroles d’Elle et Moi de Max Berlin’s.

Plus d'articles