Christian Dior, couturier du rêve | DIORMAG

17 Août
évènements

François Demachy chez Dior

Depuis 2006, François Demachy revisite l’héritage symbolique de Christian Dior et le traduit en parfums d’exception, conçus entre le laboratoire de création, à Paris, et la bastide des Fontaines Parfumées, un pôle de création novateur situé à Grasse, sa terre natale. Focus sur le parfumeur-créateur exclusif de la Maison, dont les créations sont présentées dans l’exposition Christian Dior, couturier du rêve.

Bien qu’il ait grandi à Grasse, la capitale des parfumeurs, c’est presque par hasard que François Demachy entre dans une école de parfumerie. Après trois décennies de belle carrière dans le monde des fragrances, il devient le nez des Parfums Christian Dior en 2006, une responsabilité particulière dans la Maison, puisque Christian Dior a toujours imaginé les parfums et la couture comme indissociables, depuis le tout premier défilé, le 12 février 1947, à l’occasion duquel il présenta sa première fragrance, Miss Dior. « Les fleurs, c’est Dior, et Dior, c’est les fleurs », explique François Demachy. Et de fait, l’exposition Christian Dior, couturier du rêve donne une place particulière aux fleurs. Dans la salle où la mode revisite la flore, notamment le muguet, cher au couturier, ou les roses, déclinées en imprimés et en broderies sur des robes d’exception. Mais aussi dans une pièce entièrement consacrée au parfum, depuis des flacons conçus comme des bijoux précieux jusqu’aux créations de François Demachy, qui réinvente, notamment, Miss Dior et J’adore.

 

Inspiré par les différents visages de la féminité et par ses voyages, au cours desquels il se met en quête des plus belles matières premières, François Demachy partage son temps entre le laboratoire de création, à Paris, et la bastide des Fontaines Parfumées, un site exceptionnel, à Grasse, sa terre natale, où, dans un atelier, il peut suivre tout le processus d’élaboration des parfums, de la fleur jusqu’au flacon. Non loin de là se trouve le château de la Colle Noire, aujourd’hui restauré, que Christian Dior acquit en 1951 pour s’y ressourcer et cultiver la rose et le jasmin. François Demachy, exigeant, poursuit la même quête de luxe et d’excellence que Dior : en dix ans, il a mis en place un partenariat, afin d’obtenir des matières premières de qualité exceptionnelle, avec le Clos de Callian et le Domaine de Manon, situés près du château de la Colle Noire, et où sont cultivés, exclusivement pour Dior, la rose de mai et le jasmin Grandiflorum. Un parfum de retour aux sources, en somme. 

16 Août
évènements

Jardin de papier

Découvrez le troisième épisode de notre série sur les coulisses de l’exposition Christian Dior, couturier du rêve, où le papier se transforme en végétation luxuriante, grâce au savoir-faire du studio Wanda Barcelona, pour habiller le musée des Arts décoratifs et rendre hommage à la passion de Monsieur Dior pour les jardins. 

16 Août
évènements

Installation : les jardins Dior

Pour mettre en scène la passion de Christian Dior pour les fleurs et les jardins, qui ne cesse d’inspirer les créations de la Maison, une multitude de fleurs en papier a été installée, comme un jardin suspendu, par les artistes Wanda. Elles éclosent au milieu des robes fleuries de Christian Dior et de ses successeurs, jusqu’à Maria Grazia Chiuri, et parmi les œuvres de Claude Monet et de Marc Quinn. 

08 Août
évènements

Le mannequinage

Dans ce deuxième épisode de notre série sur les coulisses de l’exposition Christian Dior, couturier du rêve, découvrez comment les créations présentées au musée des Arts décoratifs sont mises en scènes et sublimées grâce à leurs mannequins créés sur mesure pour faire revivre leur allure d’origine. 

07 Août
évènements

Secrets de restauration

Suivez-nous dans une série de vidéos pour découvrir les coulisses de l’exposition Christian Dior, couturier du rêve, présentée au musée des Arts décoratifs jusqu’au 7 janvier prochain. Dans ce premier épisode, rencontre avec la restauratrice Emmanuelle Garcin, qui nous raconte comment les robes et les tailleurs Dior sont préparés avant d’être présentés au public. 

Plus d'articles