Dior à Tokyo | DIORMAG

22 Avril
Savoir-Faire

Cuir et fleurs

De la conception aux derniers ajustements, en passant par la peinture du cuir à la main et le placement des clous, découvrez les secrets de fabrication des sacs Lady Dior et Dioraddict imaginés spécialement par Maria Grazia Chiuri pour le Japon.

22 Avril
nouveautés

La collection capsule Dior pour le Japon

En marge du live show qui se tenait mercredi à Tokyo, la Maison célèbre son lien avec le Japon dans une collection capsule de prêt-à-porter et d’accessoires disponible dans la boutique House of Dior Ginza. 

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

Inspirée par la robe Jardin japonais de Christian Dior, Maria Grazia Chiuri l’a revisitée dans dix silhouettes de prêt-à-porter en jouant sur les coupes et sur les effets de matière. On retrouve ainsi les fleurs délicates et les entrelacs de branches imprimés sur du canevas frangé, peints à la main sur du cuir, ou encore réinventés sur un pull en maille incrustée, le tout dans des silhouettes qui mélangent librement le vestiaire des femmes d’aujourd’hui, les clins d’œil à l’histoire de la Maison et les hommages à la culture japonaise. La veste Bar, qui réinterprète le modèle de 1947, est associée à une minijupe ; le kimono traditionnel, repensé à l’aune d’une création de Monsieur Dior, se porte court ; un perfecto peint vient bousculer une chemise en mousseline créponnée…

Pour accompagner ces silhouettes contemporaines, Maria Grazia Chiuri a également imaginé des accessoires, disponibles en édition limitée. Les sacs Lady Dior, Dioraddict, ainsi que les pochettes D-Bee s’habillent à leur tour d’un motif inspiré de la robe Jardin japonais, peint à la main sur le cuir Nude ou noir, ou encore sur la toile Dior Oblique historique de la Maison. Les fleurs de cerisier éclosent également sur des escarpins de tulle, ornés, à la cheville, d’un ruban « Jardin japonais ». Véritables touches finales à ce look qui célèbre le printemps, un carré de soie et un foulard Mitzah reprennent le motif des branches de cerisiers en fleur. 

22 Avril
Défilés

Dans les ateliers

Découvrez les secrets de réalisation des nouvelles silhouettes imaginées par Maria Grazia Chiuri pour le live show haute couture printemps-été 2017 à Tokyo. Des broderies délicates, des jeux de matières et des plissés raffinés où s’exprime tout le savoir-faire des petites mains du 30, avenue Montaigne.

22 Avril
Défilés

Savoir-faire haute couture

22 Avril
Défilés

Le Japon selon Peter Philips

A Tokyo pour le live show haute couture printemps-été 2017 de Dior, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage, Peter Philips, se prête lui aussi au jeu. Il partage avec nous sa vision du pays du Soleil-Levant et de la beauté des femmes japonaises.

Plus d'articles