Dior Homme | DIORMAG

25 Mars
nouveautés

Les lunettes DiorSynthesis01

Dévoilées lors du défilé été 2017, les lunettes de soleil DiorSynthesis01 combinent l’expertise technique de la haute lunetterie et l’élégance urbaine de l’univers Dior Homme.

Les verres de forme parfaitement ronde des DiorSynthesis01 sont entourés d’une monture structurée en une ligne continue, comme si les deux verres miroir étaient suspendus par un simple fil. Le motif en acétate révèle des rayures noires, blanches et rouge intense ou écaille, créant un effet graphique, en écho aux détails sportifs que l’on retrouve sur l’ensemble de la collection de prêt-à-porter imaginée par Kris Van Assche.

10 Janvier
nouveautés

@DiorHomme sur Instagram

Kris Van Assche lance un compte dédié à Dior Homme sur Instagram. Suivez @DiorHomme pour ne rien rater des dernières actualités et plonger dans l’univers créatif du Directeur Artistique. 

10 Janvier
nouveautés

La campagne Dior Homme été 2017

Pour incarner la collection Dior Homme été 2017, Kris Van Assche a réuni des personnalités venues d’horizons différents – ASAP Rocky, Boy George, Rami Malek et Ernest Klimko – dans une série de portraits réalisée par le photographe Willy Vanderperre. 

Figures emblématiques du monde de la musique, du cinéma et de la mode, les quatre personnalités de cette campagne sont tous les porteurs d’une forme de créativité subversive. Leurs parcours très différents se rejoignent pour incarner l’esprit « do it yourself » de la collection imaginée par Kris Van Assche pour l’été 2017. Leur âge et leur univers représentent à la fois la jeunesse et l’expérience, une évolution du style qui twiste le classicisme pour donner corps à la vision Dior Homme d’aujourd’hui.

Au générique de ce casting international, quatre personnages, dont le rappeur américain ASAP Rocky, phénomène mondial aussi reconnu pour son empreinte musicale que pour son style très personnel, déjà remarqué dans la précédente campagne Dior Homme. Pour l’été 2017, il joue les contrastes et déambule dans les rues de Paris, vêtu des sombres patchworks fleuris conçus par l’artiste japonais Toru Kamei. Représentant un tout autre chapitre mythique de l’histoire de la musique, Boy George, icône du mouvement New Romantics, mixe tailoring, harnais à bords francs et badges avec son panache unique, inchangé depuis les nuits du Blitz Club. L’acteur américain Rami Malek – star de la série « Mr. Robot » – apporte une profondeur sobre et cinématographique à l’ensemble, avec une suite de portraits couleur en studio mettant en avant les pièces artisanales à œillets et les manteaux à lacets. Enfin, des images du mannequin Ernest Klimko complètent le portfolio avec un lien visuel direct à la scénographie de fête foraine du défilé, mettant en avant la vision mode radicale de Kris Van Assche pour Dior Homme, équilibre parfait entre patrimoine, savoir-faire tailleur et vision utopique d’un grunge porté à son raffinement absolu. 

08 Décembre
Savoir-Faire

Le savoir-faire des sneakers Dior Homme

Nous vous présentions, il y a quelques jours, les sneakers imaginées par Kris Van Assche, Directeur Artistique de Dior Homme, pour le printemps 2017. Découvrez aujourd’hui les secrets de leur réalisation, en Italie.

C’est à Naples, où ce savoir-faire est une histoire de patience et de transmission, que sont confectionnés les sept modèles de sneakers imaginés par Kris Van Assche pour le printemps 2017. Parmi lesquels une paire en cuir embossé du fameux motif prince-de-galles, utilisé par Christian Dior dès sa première collection, et moucheté de taches de couleur, en référence à la passion du couturier pour la peinture. Cette paire de baskets nécessite à elle seule quatre jours de fabrication.
Après avoir réalisé dans un moule les nouvelles semelles épaisses en gomme blanche, l’artisan découpe au laser les trente-quatre pièces en cuir en suivant avec précision le dessin technique élaboré dans le bureau de style souliers de la Maison. Ensuite, la tige – la partie supérieure de la basket – est assemblée à la main ; l’artisan réalise des points au fil de Nylon, presque invisibles, puis la dispose sur une forme pour pouvoir travailler et donner de la souplesse au cuir. C’est un travail à l’instinct. Il rabat les côtés pour créer la ligne de la basket et ajoute des semences pour fixer le tout. Puis l’artisan pose la tige avec de la colle et la pique à la machine pour l’assembler à la semelle, qui signe une identité forte et reconnaissable.
Vient alors l’étape de l’apposition des touches de couleurs. Les taches rouges, bleues, jaunes, noires et blanches sont réalisées au pinceau avec de la peinture à l’eau naturelle. Ces traits colorés forment un motif unique et artistique. Quarante-huit heures de séchage seront nécessaires après l’application d’une couche de peinture transparente protectrice. Les BO6 sont soumises à un contrôle qualité approfondi avant d’être disposées dans leur écrin noir.

27 Novembre
nouveautés

Black Carpet : la vidéo 

Plus d'articles