Dior Lady Art | DIORMAG

13 Décembre
nouveautés

L’interview de Ian Davenport

Le temps d’une interview, l’artiste britannique Ian Davenport parle de sa conception de la couleur et de la manière dont il l’a utilisée pour revisiter le sac Lady Dior. 

13 Décembre
nouveautés

Dior Lady Art : Ian Davenport

Pour le projet Dior Lady Art, l’artiste contemporain Ian Davenport a imaginé des sacs et des accessoires hauts en couleur, reproduisant l’effet des raies de peinture verticales qui sont au cœur de son œuvre.

Pour réaliser ses œuvres, Ian Davenport utilise de la peinture appliquée à la verticale à l’aide de seringues sur des plaques d’aluminium ou d’acier inoxydable. Ces rayures verticales colorées finissent par se rencontrer et, de ce mélange, naissent de nouvelles nuances, des mouvements libérés et spontanés. Pour Dior, l’artiste a choisi une séquence de lignes extraites de la série de tableaux intitulée Colorfall, qu’il a reproduites et adaptées à même le cuir argenté du Lady Dior, de pochettes et de coques de téléphone. Il s’est également inspiré d’une partie du sol de son atelier, à Londres, jonché de pois de différentes couleurs, qu’il a imprimée sur un foulard, avant de l’utiliser comme doublure à l’intérieur des sacs. Sur une autre collection du sac iconique et de petite maroquinerie, les lignes de peinture de couleur sont perturbées par le motif cannage emblématique de la Maison et créent des vagues brillantes et en volume uniques. 

13 Décembre
nouveautés

L’interview de Jason Martin

Suivez l’artiste Jason Martin dans son atelier, le temps d’une interview exclusive sur les modèles de sacs Lady Dior et de pochettes du soir qu’il a créés pour la Maison. 

13 Décembre
nouveautés

Dior Lady Art : Jason Martin

Parmi les artistes invités à revisiter le Lady Dior, le Britannique Jason Martin a transposé les effets de matière caractéristiques de son œuvre sur le cuir du sac emblématique.

Jason Martin réalise des tableaux monochromes monumentaux qui s’apparentent à des sculptures, dans lesquels il joue avec les textures, la brillance et les accumulations de pigments pour créer des mouvements. Pour la Maison, il a imaginé, sur le Lady Dior et sur des pochettes du soir, des courbes d’une hauteur de presque deux centimètres en certains endroits, conçues selon une technique particulière qui permet de travailler le cuir en lui donnant une ondulation unique et sensuelle. Sur des modèles de pochettes du soir, Jason Martin a apposé des centaines de paillettes mates et brillantes, afin de créer également un relief et de jouer avec la lumière et le toucher. 

07 Décembre
nouveautés

L’interview de Matthew Porter

Dans son atelier de Brooklyn, Matthew Porter nous parle de sa conception de la photographie et des sacs et accessoires qu’il a créés en exclusivité pour le projet Dior Lady Art.

Plus d'articles