10.04 DIOR OVER THE WORLD

NOUVEL HORIZON

IMAGE

La collection Christian Dior haute couture printemps-été 2014 est en voyage à Hong Kong. Une invitation à redécouvrir le défilé dans un nouvel écrin.

C’est un salon de haute couture parisien en plein Hong Kong. Un salon tel que le fut celui de Christian Dior au 30, avenue Montaigne, lors de la présentation de sa première collection, le 12 février 1947. On y retrouve les murs moulurés gris Trianon, les chaises médaillon… Ce décor est projeté sur une toile et nous invite à voyager dans le temps et dans l’espace, vers ce Paris du New Look . Derrière les boiseries d’une fenêtre, on aperçoit une couturière en pleine confection, on tourne la tête et c’est Christian Dior lui-même en train de dessiner. Le flash-back s’arrête net comme sur un levé de rideau : les invités découvrent la modernité de la collection face à la vue urbaine sur la baie qui se révèle lorsque les projections vidéo cessent. Nous sommes bien à Hong Kong.
Et nous sommes bien en 2014 : un jeu de transparences, de superpositions et une approche contemporaine du travail de broderie et de découpe parcourent la collection. Les tissus ajourés apportent une légèreté à la silhouette, les formes féminines sont parfois montrées, parfois cachées, parfois devinées. C’est une collection abstraite, tout en poésie. La ligne est épurée en apparence, mais dévoile, à l’intérieur, une construction complexe maîtrisée par les ateliers de la Maison. Une épaule dénudée par l’asymétrie d’un haut de robe. Une manche de veste Bar  qui fait ballon à la pliure du coude. Une robe dont le tomber impeccable sculpte le corps. Arrive une silhouette que terminent des baskets. Voilà la nouvelle insouciance insufflée par Dior.

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : DIOR OVER THE WORLD