24.03 BREAKING NEWS

A L’HEURE DE L’AVENUE MONTAIGNE

GALERIE

Alors que Baselworld, le rendez-vous mondial incontournable de l’horlogerie, ouvre ses portes à Bâle, DiorMag vous dévoile en avant-première Dior VIII Montaigne , la toute nouvelle création horlogère de la Maison, véritable hommage à l’adresse parisienne historique de Dior.

30, avenue Montaigne : c’est l’adresse de l’élégance parisienne par excellence. Celle d’un hôtel particulier aux proportions idéales et au raffinement subtil, situé en plein cœur du VIIIearrondissement de Paris, ce quartier du luxe et des palaces, où les élégantes du monde entier se donnent rendez-vous. Cette adresse aujourd’hui mythique fascine Christian Dior bien avant qu’il ne devienne couturier : « Je m’installerai ici et nulle part ailleurs ! »  confie-t-il un jour à l’un de ses amis. Et ce souhait se réalise finalement le 8 octobre 1946, lorsqu’il y ouvre sa maison de couture. Au 30, avenue Montaigne, Christian Dior aménage alors un écrin feutré et luxueux, décoré en nuances de gris, dans le style du XVIIIesiècle français.
Aujourd’hui, la maison rend hommage à son adresse historique avec Dior VIII Montaigne , une création horlogère à l’esprit couture franchement parisien, qui revêt les couleurs préférées de Christian Dior en s’habillant d’acier dans des tons de gris, «la plus élégante des couleurs neutres » , et de rose, « la plus douce des couleurs » , celle des fleurs qu’il se plaisait à cultiver. Variation résolument féminine de la montre iconique de la maison, Dior VIII Montaigne  affiche des lignes sensuelles et douces, avec un boîtier affiné et, sur le bracelet, des pyramides aux arêtes adoucies.

De déclinaison en déclinaison, elle déploie une garde-robe composée de pièces intemporelles et couture, pensées pour toutes les heures : c’est l’indispensable qui accompagne la femme active du matin au soir, tout en acier avec un cadran de nacre blanche, ou en version bicolore ; c’est une montre de jour, avec son bracelet en alligator noir ; c’est, enfin, une montre du soir, un bijou qui illumine les nuits de fête, dans sa version Grand Bal  où la masse oscillante, placée à l’avant du cadran, revêt une jupe de nacre colorée aux allures de robe plissé soleil, qui tournoie au rythme de la danse.

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : BREAKING NEWS