15.04 BREAKING NEWS

L’ART DE LA NUANCE

GALERIE

Chez Dior, la couleur est un art. Après vous avoir dévoilé hier la nouvelle texture gel des vernis, découvrez les vingt et une nuances de couleur.

« Pourquoi priver la mode et les femmes du prestige et des charmes de la couleur qui sont pour elles d’un attrait certain ? »  s’interrogeait Christian Dior dans son autobiographie. Depuis toujours, la couleur est intrinsèque à l’univers de la Maison. Parée de vingt et une teintes exceptionnelles, la nouvelle palette de vernis Dior perpétue cet héritage. Rouge 999 est le rouge absolu, la teinte ultime, c’est aussi un hommage au tout premier rouge à lèvres créé par la Maison en 1949. Trianon, un gris profond infusé de beige, rappelle subtilement l’attachement du couturier pour Versailles, tandis que Bonheur, un rose légèrement acidulé, est une douce résonance au rose Bonheur de Dior. Le pourpre mûr, teinté de mystère, de Nuit 1947 évoque les bals masqués, l’art de se déguiser et de se réinventer, le temps d’une soirée.

Au fil des saisons, les couleurs s’imprègnent de l’histoire de la maison. Comme le gris dense emprunté à l’hôtel particulier du 30, avenue Montaigne de Métal Montaigne, jusqu’au bleu sensuel, mystérieux et audacieux de Junon, du même nom que la mythique robe faite de tulle gris et brodée de paillettes bleu nuit. Le blanc pastel de Muguet est intemporel, à l’image de cette fleur porte-bonheur que le couturier, superstitieux, aimait piquer à sa boutonnière. Les teintes saturées de pigments de Pandore, Mirage, Wonderland et Aventure,un corail pétillant et solaire, sont toutes aussi enivrantes que leur nom onirique. 

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : BREAKING NEWS