18.07 ALL ABOUT DIOR

CHER DIOR

GALERIE

Victoire de Castellane poursuit son dialogue précieux avec Christian Dior en ouvrant, avec Cher Dior , un nouveau chapitre à sa collection, hommage au couturier.

Déjà, pour Dear Dior , la couture de Monsieur Dior était la source d’inspiration de joyaux colorés et gourmands : leurs lignes évoquaient celles des bijoux couture dont Christian Dior parait ses mannequins, leurs arabesques précieuses reprenaient les dessins des dentelles de robes du couturier. Déjà, Victoire de Castellane signait là une première missive enflammée à la couture Dior, un dialogue écrit en pierres couleur passion qui, aujourd’hui, se poursuit avec Cher Dior , une seconde lettre adressée au Christian que Victoire aime tant. Une lettre plus intime, certes, à l’image des vingt et une pièces de la collection, mais toujours aussi empreinte d’admiration et de respect, rédigée à la lumière de la passion commune du couturier et de la directrice artistique de la joaillerie pour la couleur. Car, si pour le couturier les couleurs suffisent « à modifier votre apparence  », pour la créatrice, elles se répondent ou s’opposent, dialoguent finalement, elles aussi.

Au rouge et au bleu des étoffes répliquent alors les rubis et les saphirs. Sur les bracelets et les pendants d’oreilles, les bagues et les colliers, les pierres se sertissent entre elles : diamants et tourmalines Paraïba, rubis et émeraudes, grenats démantoïdes et saphirs dessinent ainsi une palette de couleurs créative et minutieuse. Au cœur des ateliers de haute joaillerie, la fantaisie et la création se rejoignent, unis par le savoir-faire exceptionnel de petites mains qui donnent vie aux joyaux jusque dans les moindres détails (leur structure intérieure reprend le dessin d’un plumetis). Là encore, dans l’envers du décor, la couture et la joaillerie s’entendent et dialoguent, continuent de communiquer dans une langue qui leur est propre : celle du rêve.

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : ALL ABOUT DIOR