01.10 ALL ABOUT DIOR

EN MOUVEMENT

GALERIE

A l’image des silhouettes de la collection, les accessoires du défilé printemps-été 2014 jouent eux aussi avec les frontières de l’imaginaire et dessinent un nouveau réel, où les femmes-fleurs se parent des trésors d’un monde moderne.

Ils s’enroulent autour de la nuque, suivent la courbe du cou jusqu’à épouser la ligne du décolleté ; ils entourent le poignet et retombent sur la main en franges d’éclats précieux… Les colliers et bracelets de l’été 2014 habillent les silhouettes de parures d’un genre nouveau, inspirées du monde inventé par Raf Simons pour Dior, où le vrai dialogue avec le faux, le réel, avec l’imaginaire. Ainsi, les bijoux font écho aux glycines du décor : des grappes de perles aux tons de miel, d’émeraude, de rose bourgeon lèchent la peau de cascades scintillantes. Car dans ce nouveau monde, la nature, lentement, reprend ses droits et les femmes-fleurs qui y éclosent évoluent dans un univers en mouvement. 

Ainsi, les souliers qu’elles portent habillent le pied d’un entrelacs de lianes, parmi lesquelles, parfois, l’on voit poindre quelques fleurs en éclosion. Ainsi, les cuirs des sacs Lady Dior , des pochettes et des sacs seau muent en plusieurs coloris : jaune python, vert crocodile, brun scarabée… Dans cette jungle urbaine, les femmes en Dior imposent alors leur nouvelle féminité, inspirée d’un monde rêvé, sans frontières, un monde en mutation. 

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : ALL ABOUT DIOR