18.10 DIOR OVER THE WORLD

DIOR WARHOLIEN

GALERIE

Alors que Paris s’apprête à accueillir la Foire internationale d’art contemporain, du 24 au 27 octobre, le magasin parisien Colette consacre ses vitrines à la collection prêt-à-porter automne-hiver 2013 de Raf Simons pour Dior, inspirée du monde de l’art.

Années 1950 : Andy Warhol est tout jeune et encore inconnu, mais on décèle déjà dans son œuvre tout ce qui fera de lui l’un des plus grands artistes du XXe siècle. Il réalise alors des croquis figuratifs et délicats, à l’esthétique à la fois naïve et graphique. Un soulier à talon, un visage de femme, un bouquet de fleurs…
2013 : Raf Simons, directeur artistique des collections femme de la maison Dior, reprend, sur les silhouettes et accessoires de sa collection automne-hiver, les dessins de jeunesse du roi du pop art. Brodés sur les robes, imprimés sur les sacs Lady Dior  et Diorissimo , les dessins prennent alors une toute nouvelle dimension, animée, incarnée.

En collaborant avec The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, la maison Dior continue ainsi d’écrire l’histoire qui l’unit au monde de l’art ; une histoire qui trouve son origine durant la jeunesse de Christian Dior, lui qui fut galeriste avant d’être couturier, exposant, entre autres, Dalí et Picasso. Pour célébrer cette relation passionnelle, la boutique parisienne Colette habille, du 20 au 27 octobre, ses vitrines du 213, rue Saint-Honoré d’une sélection des créations du défilé. « Pour moi, Warhol s’imposait comme un choix évident , assure Raf Simons. C’est cette idée de dessin à la main, comme une signature personnelle, qui sied le mieux à cette collection. » 

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : DIOR OVER THE WORLD