14.11 ALL ABOUT DIOR

LA GRÂCE DU JASMIN

GALERIE

Le voyage J’adore se poursuit. Après vous avoir présenté hier François Demachy, le parfumeur créateur de la maison, DiorMag vous emmène aujourd’hui en Provence, près de Grasse. Au Domaine de Manon, exactement. Car c’est ici qu’est récoltée la fleur qui compose J’adore : le jasmin.

Au XVIIIe siècle déjà, elle était la fleur fétiche de la reine Marie-Antoinette. Le jasmin était alors décliné en pommades odorantes et en eaux de senteur, avec lesquelles la souveraine signait son sillage. Jean-Louis Fargeon, son parfumeur, en témoignait dans son traité L’Art du parfumeur  : « L’odeur des fleurs de jasmin est si délicieuse qu’on a tâché de la transporter dans plusieurs fluides.  » En 2012, c’est en Provence, près de Grasse, que le jasmin continue d’exprimer sa profondeur et sa volupté. Ici, au cœur du Domaine de Manon, la fleur y est aussi précieuse que l’or, cultivée et récoltée par la même famille, dont le savoir-faire se transmet depuis plus de trois générations. Sur trois hectares, l’exploitation place l’exception et le respect de la nature au centre de son travail et consacre ses récoltes en exclusivité aux parfums Dior. Une nature travaillée et magnifiée par François Demachy, parfumeur créateur de Dior, qui met un point d’honneur à utiliser les meilleures matières premières pour ses créations. Le jasmin grandiflorum   est de celles-là. Au cœur du parfum J’adore,   la fleur donne alors à la fragrance toute sa force et sa subtilité, toute sa richesse et sa sensualité.

« La richesse du terroir est irremplaçable  », soutient François Demachy. Car si le jasmin est si précieux, c’est que sa cueillette est très exigeante. Possible uniquement entre les mois d’août et d’octobre, elle ne s’opère qu’à l’aube, avant que les rayons du soleil ne viennent brûler les pétales blancs du jasmin. En une centaine de jours, 15 tonnes de fleurs de jasmin sont ainsi récoltées, avant d’être pesées et traitées pour l’extraction de leurs propriétés. « Il faut 10 000 fleurs de jasmin, que l’on ramasse une à une, pour faire 1 kilo de fleurs de jasmin. Il faut 600 kilos de fleurs de jasmin pour faire 1 kilo d’absolu. Lorsque vous avez 1 kilo d’absolu, cela représente six millions de fleurs  », explique François Demachy. J’adore   est le fruit de ce travail intense. Il est le fruit de la nature et d’un savoir-faire ancestral. Carole Biancalana, propriétaire productrice du Domaine de Manon témoigne : « Lorsque j’ai senti ce parfum, j’ai eu cette sensation d’être en pleine récolte de fleurs.  »

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : ALL ABOUT DIOR