05.03 BREAKING NEWS

LES ATTRIBUTS DU POUVOIR

IMAGE

A l’image des silhouettes dessinées par Raf Simons pour l’automne-hiver 2014-2015, les accessoires de la collection parent les femmes en Dior des symboles de leur toute-puissance.

C’est une femme énergique, qui avance d’un pied léger dans le décor d’une ville abstraite, une conquérante qu’habillent tous les symboles de la féminité triomphante. Le paysage urbain où elle évolue est son territoire : elle s’en est approprié les codes, dans un style où se mêlent avec élégance l’esprit tailleur, l’allure grand soir et l’influence de la rue. A ses pieds, des baskets d’un genre nouveau prennent de la hauteur et gagnent en allure sur leurs talons hauts. La femme en Dior assume avec audace cette confusion des genres, cette hybridation créative où le stiletto devient escarpin sport et où le cuir noir classique se marie au bleu ciel, à l’orange, au vert menthe à l’eau ou au jaune vif. Et c’est la même énergie urbaine que l’on retrouve sur ses sacs à main : à son bras, pochettes du soir et sacs Diorissimo  en crocodile s’habillent de grandes raies jaunes et noires, bleues et blanches, noires et rouges, où la couleur fuse, comme taguée à la hâte sur la peau précieuse. Quand ils ne se parent pas de luxueux graffitis, les sacs à main de la femme en Dior prennent des allures de sacoches masculines : c’est un rabat qui leur donne un air de serviette de businesswoman, une poche apparente ou un cadenas métallique qui semble les transformer en mallette… 

Pas de doute : dans ce monde futuriste imaginé par Raf Simons, les femmes ont pris le pouvoir : « Cette saison, je voulais suggérer un nouveau type de femme, explique le directeur artistique de la maison. Une femme au pouvoir et à l’énergie très affirmés. »  Signe ultime de sa toute-puissance, elle porte littéralement les hommes enchaînés à ses bras, pendus à son cou sur des chaînes dont les maillons argentés ou dorés sont des corps d’hommes qui, de leurs musculeux bras métalliques, soutiennent des perles de verre coloré comme Atlas, dit-on, soutenait de ses mains le globe terrestre.

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : BREAKING NEWS