26.02 ALL ABOUT DIOR

VARIATIONS SUR UN MÊME THÈME

GALERIE

Miss Dior   est un chypre vert, c’est là sa grande originalité. Et c’est le premier de tous. Mais qu’est-ce qu’un chypre vert ?

Il n’arrivera en boutique qu’en décembre 1947, mais dès le jour du premier défilé, le 12 février de cette année-là, le parfum  Miss Dior   embaume les salons du 30, avenue Montaigne. Christian Dior, couturier, marquait alors les esprits avec un « New Look » révolutionnaire ; Christian Dior, parfumeur, faisait de même avec cette fragrance aux antipodes de la parfumerie d’alors. Adieu odeurs poudrées, fragrances de boudoir :  Miss Dior   incarnait la modernité et la féminité retrouvée. Sa fraîcheur, sa sensualité, sa sophistication, mais aussi sa tenue et son sillage, bref, tout ce qui fait de  Miss Dior   une fragrance charnière dans l’histoire de la parfumerie, elle le doit à sa composition :  Miss Dior   est un chypre vert, le premier de tous. C’est-à-dire une subtile harmonie qui commence dans les notes hespéridés d’un agrume, se poursuit dans la fraîcheur florale d’un jardin et persiste dans les accords boisés d’une mousse de chêne. Au-delà de ce premier parfum, le chypre s’impose vite comme une signature olfactive de la maison.

C’est une composition complexe, noble. « C’est une harmonie, et non une mélodie »,   assure François Demachy, aujourd’hui parfumeur-créateur de la maison Dior.
A l’image du chypre lui-même,  Miss Dior   est une famille et ses différents accords poussent tantôt l’accent sur telle ou telle matière première. Ainsi est-ce la mandarine de Sicile qui forme la note hespéridée de l’Eau de parfum, tandis qu’une bergamote de Calabre apparaît dans l’Eau fraîche, une mandarine, dans le Parfum, et un néroli, dans l’Eau de toilette. De même, le cœur floral trouve tour à tour à s’exprimer dans le jasmin, la rose, l’ylang-ylang, et le fond boisé, dans le patchouli, la mousse de chêne, le santal ou le vétiver.

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : ALL ABOUT DIOR