18.03 DIOR OVER THE WORLD

BRITISH TOUCH

GALERIE

Pendant un mois, Harrods célèbre Dior. Juste retour de l’hommage : dans les vitrines du grand magasin, Dior célèbre le royaume de Sa Majesté. Avec une pointe d’humour anglais, if you please   !

Vous le saviez déjà : Christian Dior était un grand amoureux de l’Angleterre. Elégance et humour British, tissus masculins et grandes robes de bal des ladies, cuisine des villes et paysages des campagnes… Tout lui plaisait de ce côté-là de la Manche. Et il y a toujours un peu de l’Angleterre dans l’esprit des créations Dior. Alors, puisque ce mois-ci Harrods a ouvert toutes ses vitrines de Brompton Road à la maison de l’avenue Montaigne, Dior a imaginé que Londres s’était diorisé, comme s’il y avait toujours un peu de Dior dans l’esprit de l’Angleterre. Tout s’y prête !  Miss Dior, Lady Dior   : jusqu’aux noms mêmes des créations mythiques de la maison.
Ainsi retrouve-t-on Big Ben, dont l’horloge est devenue une  Dior VIII Grand Bal . Plus loin, les cabines de la grande roue de Londres sont des flacons de parfum  Miss Dior . Et des sacs Lady Dior   se promènent sur Tower Bridge. Les souliers parcourent la ville sur les toits des autobus à impériale. Et le motif tartan habille, ici, les sacs de la maison ou, là, un intérieur de parapluie, sous une pluie toute londonienne de flacons deJ’adore . Quant aux joyaux de la Couronne, ce sont des miniatures de flacons des fragrances, comme un hommage parfumé à la reine : l’Imperial State Crown toute en J’adore , le Scepter with the Cross en Poison   et le grand collier de l’ordre de la Jarretière en bouchon de  Miss Dior. 

Les mannequins portent la collection printemps-été de Raf Simons ; dans les vitrines, on dirait des touristes en Dior, figés dans les moments clés de leur visite de Londres. Telle silhouette au milieu des gardes de Buckingham Palace, telle autre visite le palais de Westminster, celles-ci sortent du  tube , le célèbre métro londonien, et celle-là se fait escorter par l’ours Harrods, symbole du grand magasin, habillé en Bobby, surnom que l’on donne aux policiers de la ville. Les cabines téléphoniques, les boîtes aux lettres : tout est là ! Jusqu’au moindre détail.
C’est la grande amitié franco-britannique que Dior célèbre jusqu’à la mi-avril dans les vitrines de Harrods. Et c’est aussi toute l’histoire et les créations de la maison revues à la sauce British, cet humour anglais qui plaît tant en France. Et qui plaisait tant à Christian Dior.

Dior at Harrods
87-135 Brompton Road
Knightsbridge
London, SW1X 7XL, United Kingdom

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : DIOR OVER THE WORLD