18.04 ALL ABOUT DIOR

GRIS MONTAIGNE

GALERIE

La Collection Privée réinterprète l’histoire Dior en fragrances précieuses élaborées à partir de matières premières rares. Gris Montaigne,   le dernier-né, en écrit un tout nouveau chapitre. 

 « L’idée était de créer un parfum en hommage à la boutique historique de l’avenue Montaigne »,  explique François Demachy, parfumeur-créateur de la maison. Lieu mythique, là où le New Look vit le jour, là où Miss Dior   fut vaporisé pour la toute première fois ; c’était le 12 février 1947. « Chaque parfum de la Collection Privée tire son inspiration du patrimoine de la maison Dior »,   poursuit-il. Granville , un jus frais et vif, fait écho au lieu où Christian Dior a grandi ;  Mitzah,   un oriental épicé, emprunte le prénom de la muse du couturier, Mitzah Bricard, « la Panthère » ; Gris Montaigne , lui, rend hommage à l’endroit où tout a commencé, à son univers et à ses imaginaires : le gris des murs et des chaises médaillon, les accords du tout premier parfum… En décidant de travailler la famille des chypres pour ce nouveau jus, François Demachy désirait  « faire appel à un accord mythique en parfumerie »   et donner une nouvelle interprétation à cette signature olfactive de Dior.

Car le chypre est à l’image de la mode de Christian Dior : riche, recherché, inspiré, il se révèle complètement, une fois sur la peau, sublimé par la personnalité de celui ou de celle qui le porte.
Gris et rose : « ces deux couleurs sont demeurées en couture mes teintes de prédilection »,   écrit Christian Dior dans son  Little Dictionary of Fashion.   Rose, celui des crépis de la maison des Dior à Granville, en Normandie. Gris, celui des falaises surplombant la mer et sur lesquelles était juchée la demeure. Gris, « la plus pratique et la plus élégante des couleurs neutres »,   selon le couturier. Une couleur qui se porte aujourd’hui, à même la peau.

PLUS DE MÉDIAS

CLASSÉ DANS : ALL ABOUT DIOR