30.06 BREAKING NEWS

UN ÉTÉ À MIAMI

IMAGE

Hier, Kris Van Assche présentait au Tennis Club de Paris sa collection printemps-été 2014 pour Dior Homme. Compte-rendu.

Il souffle un air de Miami sur la collection printemps été 2014 de Kris Van Assche. Il y a cette idée de smoking à la plage, où un pantalon est devenu un short, où une veste a perdu ses manches, où l’élégance tailoring se teinte d’une nonchalance de bord de mer. L’allure est décontractée, naturelle ; les bandes de satin s’amusent d’un discours formel et le détournent d’un vêtement à l’autre du vestiaire. Les silhouettes se suivent comme l’enchaînement des pièces dans un jeu de domino, chacune reprenant un élément de la précédente, une couleur, un empiècement, une longueur. Aux noirs habituels se joignent le prune, le bleu de Prusse ou le gris ardoise que l’on retrouve, tour à tour, en all-over ou en patchwork, soulignant une structure ici, apportant un effet graphique là. Ce sont comme des blocs de couleur qui se déplacent sur le corps, d’une silhouette à l’autre. Effets et reflets multiplient les aspects et viennent enrichir le colorama. On pense aussi à l’abstraction d’un Mondrian ou d’un Malevitch en voyant ces empiècements dessiner une nouvelle géométrie, et l’image renvoie à cet autre aspect de Miami, celui de la foire d’art contemporain, Art Basel Miami.

Semelle incrustée d’inserts métalliques, sacs, pochettes et sacoches qui reprennent les associations de couleurs des looks : les accessoires aussi s’amusent des codes et mêlent le formel et le sportswear.
C’est sur une musique des Pet Shop Boys que les mannequins défilaient, dans une ambiance rétro qui contrastait avec la modernité du décor : un labyrinthe de miroirs qui démultipliaient les silhouettes que l’on découvrait recadrées dans les réflexions, grâce à un jeu architecturé sur les hauteurs et l’agencement des panneaux de miroirs. Après leur tour de podium, les mannequins partaient se perdre en ce labyrinthe, avant le final chorégraphié, pour lequel tous en surgirent comme si les miroirs s’étaient eux-mêmes mis en mouvement.

CLASSÉ DANS : BREAKING NEWS