LA CAMPAGNE DIOR HOMME ÉTÉ 2018 | DIORMAG

12 Janvier
nouveautés

Let’s Glow, girls !

Pink, Raspberry, Coral, Lilac, Ultra Pink, Berry… Le Dior Lip Glow se réinvente en une multitude de teintes, pour tout autant de personnalités. Accompagnée de son groupe d’amies, son « glow squad », Bella Hadid nous plonge dans l’atmosphère effervescente des défilés. Ensemble, elles explorent les nouveaux finis et nuances du baume à lèvres Dior Lip Glow.

12 Janvier
nouveautés

Bella backstage

Saisie dans l’atmosphère bouillonnante des backstages, Bella Hadid, mannequin et ambassadrice du maquillage Dior, est surprise en pleine retouche make-up par la photographe Cass Bird. Sur ses lèvres, l’une des nouvelles nuances du baume Dior Lip Glow s’accorde parfaitement avec le reste de son make-up look imaginé par Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior.

©

Cass Bird

Né dans l’effervescence des backstages des défilés de la Maison, le baume Dior Lip Glow a su séduire les make-up artists par ses teintes uniques ainsi que par la facilité de son utilisation. Il offre « une simplicité d’application intuitive grâce à laquelle on se passe de miroir », affirme à ce sujet Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior. Cet indispensable des défilés, devenu un produit emblématique de la ligne Backstage Pros, se prête à toutes les occasions avec ses nouveaux finis et teintes. 

11 Janvier
nouveautés

LA CAMPAGNE DIOR HOMME ÉTÉ 2018

Pour la campagne été 2018, Kris Van Assche révèle les nouveaux visages Dior Homme, photographiés par David Sims, en collaboration avec le styliste Mauricio Nardi. 

La collection célèbre le dixième anniversaire du créateur en tant que Directeur Artistique de Dior Homme, mettant en avant le savoir-faire de l’atelier du 3, rue de Marignan, à Paris. Le tailoring traditionnel fusionne avec des détails « college », comme pour illustrer le passage de l’adolescence à l’âge adulte.

Juxtaposant des portraits des deux membres du groupe Pet Shop Boys – Neil Tennant et Chris Lowe –, du jeune acteur américain Charlie Plummer et des new faces Andreas Wolf, Henry Rausch et Anton Jaeger, les images de la campagne mettent en scène un romantisme nostalgique, souligné par le motif des roses. Les fleurs fétiches de Christian Dior créent des touches de couleur rouge sur les portraits en noir et blanc, composant une atmosphère cinématographique.

Les différentes personnalités qui prêtent leur visage à la campagne sont à l’image de cette collection tout en nuances. Ainsi, le penchant de Neil Tennant pour le tailoring contraste avec l’allure décontractée de Chris Lowe, en bomber et casquette, tandis que Charlie Plummer incarne un style plus formel avec un costume en grain-de-poudre twisté par des sneakers et une cravate ruban « Atelier Dior Homme ». Les trois mannequins portent les vêtements emblématiques de la saison – pantalons larges, chemises sans manches et tailleurs-shorts –, ainsi que des pièces issues de la collaboration exclusive avec l’artiste français François Bard.

10 Janvier
Patrimoine

L’art de la couleur – le rose

Pour Christian Dior, c’est « la plus douce des couleurs, celle de la joie et de la féminité ». Rose, comme sa fleur fétiche ; rose, comme la façade de sa maison d’enfance à Granville, en Normandie. Focus sur cette teinte qui a inspiré Peter Philips pour le beauty-look du printemps : Glow Addict.

©

Laziz Hamani (Left)

Pour Christian Dior, « chaque femme devrait avoir du rose dans sa garde-robe ». Ainsi, hiver comme été, cette couleur tient une place de choix dans ses créations. Dès sa première collection, présentée le 12 février 1947 et rebaptisée New Look, il ose un « rose porcelaine » éclatant, qu’il décline plus tard dans des tons « soupir », « français », « boréal », « crépuscule » ou encore « nuage pâle ». Chaque nouvelle saison, le couturier cherche « les taches de couleur qui, demain, animeront les rues », et puise dans son amour des fleurs les teintes des pivoines ou des roses. Ainsi, le rouge à lèvres Rouge Dior, lancé en 1953, est rapidement disponible dans des déclinaisons rosées. Puis, en 1969, pour la première gamme complète de maquillage Dior, Explosion de couleurs, Serge Lutens célèbre un fuchsia audacieux.

Séduisant tout en restant élégant, le rose n’a jamais cessé d’inspirer les créations de la Maison. La Directrice Artistique Maria Grazia Chiuri dévoile le côté romantique de cette couleur avec des robes de bal vaporeuses, ornées de fleurs de tissu, ou réinterprète son caractère affirmé dans les nuances vives de la collection prêt-à-porter printemps-été 2018. Et la teinte de prédilection de Christian Dior inspire aujourd’hui Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage, pour sa collection Glow Addict. Dans ce look où il explore, selon ses propres mots, « la couleur de la féminité dans toute son ambivalence », on retrouve des notes subtiles de Nude évoquant le tulle cher à Maria Grazia Chiuri, mais aussi des tons pop, qui signent une beauté audacieuse. 

10 Janvier
nouveautés

L’interview de Peter Philips

En marge du shooting, Peter Philips revient sur les inspirations du make-up look Glow Addict et nous livre sa vision du rose chez Dior. 

09 Janvier
nouveautés

Nuancier rose

Fuchsia, Nude, mauve ou pastel, le rose s’exprime dans toutes ses nuances à travers le look Glow Addict imaginé par Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior. Dans une mise en beauté romantique ou électrique, cette couleur chère à la Maison révèle le mannequin Frederikke Sofie sous un nouveau jour. 

09 Janvier
nouveautés

Le look Glow Addict

Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, a imaginé pour le printemps Glow Addict, un look autour du rose à réaliser avec plusieurs nouveautés de la Maison.

Revisitant le rose, l’une des teintes préférées de Christian Dior, pour le look Glow Addict, Peter Philips dessine une beauté féminine et anticonformiste. Il joue sur les textures et les nombreuses nuances, révélant l’amplitude de la palette de cette couleur.

Avec le baume Dior Addict Lip Glow, les lèvres sont nourries et leur couleur est réveillée avec les teintes Ultra-Pink pour un rose affirmé, Holo Pink et son effet pailleté, ou Matte Raspberry à la couleur soutenue. Rosissant naturellement les lèvres, ce baume sur mesure réagit à leur degré d’hydratation et les ravive de l’intérieur pour un rendu naturel et éclatant. Comme une touche finale, les nombreuses teintes du rouge à lèvres Rouge Dior, du beige délicat au framboise éclatant, jouent sur les différents roses pour appuyer le look, qu’il soit romantique ou électrique. Les rouges à lèvres Rouge Dior Liquid, aux finis vibrants et aux couleurs intenses, animent, quant à eux, la bouche d’un rose satiné avec l’édition Sweet Satin ou d’un fuchsia velours avec Sassy Matte.

La palette 5 Couleurs exprime également la pluralité de cette couleur dans ses deux versions collector : Flirt et Thrill. Il s’agit de « pousser le rose sans verser dans le trop girly ou la vulgarité, de cultiver ses facettes osées, tendres, sensorielles comme autant de petites fleurs dans chacune des harmonies de 5 Couleurs », explique Peter Philips. Ces deux éditions printanières, au compactage évoquant le tulle et le plissé des tissus des collections Dior, confrontent les nuances satinées à une teinte intense qui permet de préciser le regard.

Faisant écho à la palette 5 Couleurs, la poudre Diorskin Nude Air Luminizer révèle, elle aussi, un compactage inédit à la manière d’une broderie. Délicates et légères, les éditions Holo Pink, à l’éclat froid, et Holo Gold, aux tonalités plus chaudes, se fondent avec la peau pour accrocher la lumière et animer les reliefs du visage de nuances multiples. 

Plus d'articles