DIORMAG

21 Juillet
nouveautés

Dior Tribales

A l’occasion de la collection prêt-à-porter Fall 2019 de Maria Grazia Chiuri, les boucles d’oreilles Dior Tribales s’ornent des codes de la Maison. Associées à de délicates perles, l’étoile porte-bonheur de Christian Dior ainsi que l’abeille, autre symbole fétiche du couturier-fondateur, se prêtent à d’élégants jeux d’asymétrie.

  • ©

    Bibi Borthwick. Courtesy of Sheila Hicks and Sikkema Jenkins & Co., New York

  • ©

    Bibi Borthwick. Courtesy of Sheila Hicks and Sikkema Jenkins & Co., New York

21 Juillet
nouveautés

Recto / Verso

L’iconique toile Dior Oblique se dévoile sur une nouvelle collection de foulards en soie imprimée double face. Grâce à une technique exclusive, réalisée en France dans un atelier dédié, ce motif graphique s’affiche d’un côté et de l’autre de chaque pièce, dans des tonalités différentes. Parés d’une délicate finition frangée, emblématique des foulards Dior, ces accessoires versatiles offrent une multitude de portés, comme autant de possibilités de personnalisation.

  • ©

    Bibi Borthwick. Courtesy of Sheila Hicks and Sikkema Jenkins & Co., New York

  • ©

    Bibi Borthwick. Courtesy of Sheila Hicks and Sikkema Jenkins & Co., New York

20 Juillet
VIP

Stars en Dior

Le 19 juillet, à Miami, à l’occasion de la cérémonie des Premios Juventud, le chanteur Maluma portait un costume de la collection Printemps 2020 imaginée par Kim Jones pour Dior.

©

Getty

19 Juillet
nouveautés

La puissance du noir

Cette saison, les iconiques sacs Lady Dior, Saddle et Diorama se parent d’un fini noir ultramat d’une élégance ultime.

  • ©

    Julien T. Hamon

  • ©

    Julien T. Hamon

  • ©

    Julien T. Hamon

Devenu une légende de la Maison, le Lady Dior, au destin extraordinaire, né en 1995, porte en lui les codes chers au couturier-fondateur. Le sac Saddle, quant à lui, créé par Dior en 1999 en hommage au monde équestre, est devenu un statement mode, l’accessoire de toute une génération. Enfin, le Diorama, révélé pour la première fois lors du défilé prêt-à-porter printemps-été 2015, joue le mélange des genres, à la fois graphique, moderne et raffiné, purement atemporel. Depuis, ces créations réapparaissent dans des déclinaisons et des matières toujours plus contemporaines, tissant un dialogue régénérant entre l’héritage Dior et l’esprit des nouvelles collections. Sublimés dans une version inédite, en noir ultramat, ces trois sacs emblématiques dévoilent leur capacité à se décliner à l’infini, réinventant leur unicité précieuse.

18 Juillet
nouveautés

Nature / Futur

Pour l’été, les figures d’animaux et de gynoïdes métalliques d’Hajime Sorayama se glissent parmi des motifs luxuriants de vagues et de feuillage. Une collection capsule exclusive à l’esthétique rétrofuturiste, imaginée par Kim Jones en collaboration avec l’artiste contemporain japonais.

Plus d'articles