DIORMAG

08 Décembre
nouveautés

Dior Maison 

Dédiée à l’art de vivre et de recevoir à la française – deux passions chères à Christian Dior –, la ligne Dior Maison, imaginée par Cordelia de Castellane, se pare d’un motif iconique : la toile de Jouy.

Grand classique de la confection française du XVIIIe siècle, dont raffolait le couturier, la toile de Jouy s’épanouissait, dès 1947, sur les murs de sa boutique baptisée « Colifichets », réalisée avec le décorateur Victor Grandpierre, d’après les conseils de l’artiste Christian Bérard. Réinterprétée par Maria Grazia Chiuri pour sa collection croisière 2019, elle s’enrichit d’animaux totems. Ainsi, un tigre, un serpent ou encore un lion s’invitent dans une végétation luxuriante. Cette saison, ce dessin revisité ponctue également les créations de Dior Maison, s’illustrant, en bleu ou en rouge, sur un service d’assiettes conçu par Cordelia de Castellane.

07 Décembre
nouveautés

Lettres précieuses

Evocation du consentement amoureux, les trois lettres en or jaune, rose ou blanc de la collection Dior Joaillerie Oui, imaginée par Victoire de Castellane, révèlent, à l’approche des fêtes de fin d’année, tout l’éclat de leur précieux diamant.

06 Décembre
Défilés

L’interview de Peter Philips

Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, dévoile ses inspirations et nous parle du look qu’il a imaginé pour ce défilé Pre-Fall 2019.

06 Décembre
Défilés

Beauté masculine

Pour le défilé Pre-Fall 2019, qui s’est tenu à Tokyo vendredi dernier, Peter Philips, le Directeur de l’Image et de la Création du maquillage de la Maison, a imaginé un look naturel ponctué d’accessoires de peau d’inspiration futuriste.

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

  • ©

    Lorenzo Dalbosco

Dans un premier temps, la peau a été hydratée avec les trois essentiels de la ligne de soin Dior Homme Dermo System : l’Emulsion hydratante tonifiante, l’Essence perfectrice pore control et le Sérum yeux tenseur défatigant. Puis le teint a été travaillé avec le Face and Body Foundation, disponible en quarante teintes différentes et dont la texture aérienne se fond sur la peau pour un résultat lumineux. Les sourcils, quant à eux, ont été subtilement soulignés avec les teintes de la Dior Backstage Brow Palette et le stylo Diorshow Brow Styler. Enfin, la bouche a simplement été lissée avec le Dior Addict Lip Sugar Scrub.

Le logo Dior revisité par l’artiste japonais Hajime Sorayama a également inspiré Peter Philips, qui a placé, sur la nuque, les avant-bras ou encore le dessus des mains des mannequins, « des applications en volume argentées, dont certaines ont des reflets arc-en-ciel ».

La peau
Dior Homme Dermo System Emulsion hydratante tonifiante
Dior Homme Dermo System Essence perfectrice pore control
Dior Homme Dermo System Sérum Yeux tenseur défatigant
Dior Backstage Face and Body Foundation
Diorskin Forever Undercover Concealer

Les sourcils
Dior Backstage Brow Palette 001 Light et 002 Dark
Diorshow Brow Styler

La bouche
Dior Addict Lip Sugar Scrub

05 Décembre
Défilés

Carnet de voyage

Depuis l’inauguration du pop-up Dior dans le grand magasin Isetan – où une ligne capsule été 2019 imaginée par Kim Jones a été dévoilée en avant-première – jusqu’à l’after-show qui a suivi le défilé, revivez l’atmosphère unique de cette collection Pre-Fall 2019 présentée à Tokyo.

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

  • ©

    Motohiko Hasui

Plus d'articles