Béret | DIORMAG

06 Mars
Défilés

VIP

Rihanna

Eva Herzigova

Camille Rowe

Liu Yifei

Alicia Keys

Uma Thurman

Rosamund Pike

Karlie Kloss

Charlotte Le Bon

Aymeline Valade

Hayley Bennett 

Elena Perminova

Ruth Wilson

Daisy Lowe

Helena Bordon

Olivia Palermo 

Ana Girardot 

Paula Beer 

Wang Ziwen 

Aimee Song

nais Demoustier 

Sai Bennett

 Julia Restoin

Akimoto Kozue

Lucie de la Falaise

Lana El Sahely

 Kathryn Newton

Sienna Miller

05 Mars
Défilés

Nouveaux indispensables

Les sacs de cette nouvelle collection de prêt-à-porter mélangent les genres et les inspirations. Délicats comme une minaudière brodée d’une lune ou un modèle en daim noir peint à la main, ils se dévoilent aussi sous un autre jour, à l’image du sac D-fence qui s’habille d’une bandoulière au motif Oblique, qui reprend la toile emblématique brodée de « Dior » graphiques.

©

Morgan O’Donovan 

05 Mars
Défilés

Béret

« Le béret, c’est le tee-shirt du chapeau », affirme Stephen Jones à propos de ce couvre-chef particulièrement versatile, porté par toutes les mannequins du défilé prêt-à-porter automne-hiver 2017-2018 de Dior par Maria Grazia Chiuri. Pour l’occasion, le chapelier britannique, qui fête ses vingt ans de collaboration avec la Maison, a revisité cet intemporel dans un cuir d’agneau noir très souple.

©

Morgan O'Donovan

05 Mars
Défilés

Porte-bonheur

« En règle générale, il convient dutiliser généreusement les bijoux pour en magnifier leffet », explique Christian Dior dans son Petit Dictionnaire de la mode. Alors, cette saison, les ras du cou décorés d’une abeille, d’une libellule ou d’une étoile se portent en duo avec des colliers au pendentif en forme d’ange, les Dior Tribales se mêlent à des boucles d’oreilles dormeuses, tandis que les bagues s’accumulent, leurs pierres de couleurs et de formes différentes créant un ensemble unique.

©

Morgan O’Donovan 

05 Mars
Défilés

Démarche féminine

Ce sont des bottines ou des cuissardes en daim noires, portées sous des jupes légères et vaporeuses, ce sont des escarpins noirs associés à un bleu de travail revisité, ce sont également des baskets hautes en cuir noir qui soulignent l’allure sportive de la femme Dior d’aujourd’hui.

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

  • ©

    Morgan O’Donovan

05 Mars
Défilés

Mise en place

04 Mars
Défilés

Toile de fond

Comme un clin d’œil à cette histoire qui se poursuit – et pour laquelle, chaque saison, Maria Grazia Chiuri explore un peu plus la féminité Dior –, la structure qui accueillait hier le défilé rappelait celle où la Directrice Artistique présentait, en septembre dernier, sa première collection pour la Maison. En écho aux silhouettes qui revisitaient toute la palette du bleu, le décor était entièrement peint à grands coups de pinceau monochromes.

©

Adrien Dirand

Plus d'articles