Diorshow selon Peter Philips | DIORMAG

01 Mai
Patrimoine

Dior fête le muguet

Fleur favorite de Christian Dior, le muguet inspire la Maison et continue d’éclore sur ses créations.

  • ©

    Mike de Dulmen

    Robe Mois de Mai, collection haute couture printemps-été 1957, ligne Fuseau. Christian Dior. 

  • ©

    Christian Dior

    Croquis de la robe d'après-midi Muguet, collection haute couture automne-hiver 1950, ligne Oblique. Christian Dior.

  • ©

    Association Willy Maywald  ADAGP, 2018

    Robe de lingerie Muguet de Mai, collection haute couture printemps-été 1950, ligne Verticale. Christian Dior.

  • ©

    Laziz Hamani

    Robe Muguet, collection haute couture printemps-été 1957, ligne Fuseau. Christian Dior. Collection Dior Héritage, Paris.

  • ©

    Laziz Hamani

    Robe Mois de Mai, collection haute couture printemps-été 1957, ligne Fuseau. Christian Dior. Collection Musée Christian Dior, Granville.

  • ©

    Laziz Hamani

    Packshot Edition d'exception Diorissimo dessinée par Christian Dior et réalisée en cristal de Baccarat clair – 1956.

  • ©

    Sophie Carre

    Veste brodée de muguet, collection haute couture printemps-été 2016. Christian Dior par Lucie Meier et Serge Ruffieux.

  • ©

    George Pimentel / Getty Images

    Kirsten Dunst portant une création spéciale brodée de muguets, Christian Dior par Lucie Meier & Serge Ruffieux, au 69ème Festival de Cannes en 2016.

Symbole de fête, triomphe des beaux jours, le muguet est l’un des porte-bonheur du couturier-fondateur. Fidèle à la tradition, il en offre chaque 1er Mai à toutes ses petites mains et clientes. Christian Dior chérit tant cette fleur du printemps que madame Dedeban, sa fleuriste attitrée, en aurait fait pousser toute l’année pour lui, dans une serre spécialement chauffée ! Ainsi, été comme hiver, il peut la glisser à sa boutonnière. Il en garde aussi au fond de sa poche, dans une petite boîte ouvragée. Pour les défilés, il demande à ses petites mains de coudre des brins de muguet dans l’ourlet d’une manche ou d’une robe. Tels des gris-gris, il en épingle au revers du col des tailleurs portés par ses mannequins. 


Sa fleur fétiche est aussi de toutes les saisons dans ses collections. Au printemps 1954, il lui consacre une ligne entière et, deux ans plus tard, avec Edmond Roudnitska, le couturier réalise son rêve d’en capturer la fragrance aux notes à la fois vertes et florales. Ainsi, en 1956, il lance son troisième opus, Diorissimo, véritable prouesse olfactive. Depuis, le muguet n’a cessé d’inspirer les parfums et les créations de la Maison, à l’image de celles de la collection haute couture printemps-été 2016. Des brins de muguet, composés de perles et de sequins, fleurissent sur une veste Bar blanche, qui a nécessité plus de trois cents heures de broderie. En 2016, au 69e Festival de Cannes, Kirsten Dunst monte les marches dans une robe Dior haute couture en gazar de soie blanche brodée de 300 clochettes. Une création spéciale, inspirée du modèle Muguet imaginé par Christian Dior pour sa collection printemps-été 1957, où sa fleur préférée s’épanouissait aussi sur la robe Mois de mai.

30 Avril
nouveautés

Rose des vents fluo

La collection Rose des vents, imaginée par Victoire de Castellane, la Directrice Artistique de Dior Joaillerie, dévoile des déclinaisons inédites.

« Rose des vents, c’est aussi une métaphore de la création. Créer, c’est chercher, tourner en rond, et puis trouver son repère cardinal et partir en voyage. La création est l’empreinte d’un voyage immobile », confie Victoire de Castellane. 
Réinterprétations de l’étoile porte-bonheur de Christian Dior, les créations joaillières Rose des vents s’enrichissent, pour l’été, de nouveaux modèles imaginés dans des couleurs fluo. On retrouve trois bracelets inédits déclinés en or blanc et laque rose, en or blanc et laque verte, ainsi qu’en or rose et laque orange, comme autant de bijoux gris-gris à superposer, à accumuler, à collectionner… La Mini D de Dior Rose des vents, au boîtier de dix-neuf millimètres, se laisse également inspirer par ces nuances vives, révélant un cadran laqué rose fluo. Avec sa lunette et sa boucle aux formes grain-de-riz et sa couronne sertie de diamants, ce garde-temps qui s’anime au rythme des mouvements, telle une boussole prête à montrer le chemin, évoque l’univers ludique et poétique de Victoire de Castellane. 

29 Avril
nouveautés

Diorshow selon Peter Philips

A l’occasion du lancement des nouveautés Diorshow qu’il a imaginées, Peter Philips révèle ses inspirations, partage ses conseils d’application et revient sur les coulisses de la campagne avec Bella Hadid, égérie du maquillage de la Maison. 

29 Avril
nouveautés

Couleurs et textures 

Saisie par la photographe Cass Bird, Bella Hadid met en scène les nouveautés make-up de la gamme Diorshow en backstage d’un défilé.

« Le regard de Bella est incroyable. L’avoir pour ambassadrice du maquillage des yeux était une évidence. Pour cette campagne, nous avons conçu des looks extrêmement créatifs ; j’ai pu jouer avec la couleur pour montrer différentes possibilités, mais il y en a tant d’autres ! » confie Peter Philips. Ainsi, le Diorshow On Stage Liner noir s’associe aux nouvelles teintes pop du mascara Diorshow Pump’n’Volume, et les couleurs vibrantes du liner se marient entre elles, signant un regard affirmé, aux jeux de couleurs audacieux. 

28 Avril
nouveautés

Diorshow All-Day Brow Ink

Inspiré par les secrets des professionnels de la beauté Dior, le Diorshow All-Day Brow Ink intensifie le regard de manière inédite.

Finishing touch d’un beauty-look parfait, cette nouveauté make-up étoffe et sublime la ligne du sourcil. Pensé comme une encre, le Diorshow All-Day Brow Ink colore la peau et dessine, en un seul passage, le contour avec précision. Sa formule waterproof riche en pigments assure une tenue longue durée tout en permettant un démaquillage facile. Décliné en trois teintes – Light, Dark et Medium –, il s’adapte à toutes les carnations. 

28 Avril
nouveautés

Redéfinir le regard 

Puisant son inspiration dans l’univers des défilés, Diorshow propose de nouveaux gestes beauté. Focus sur les nouvelles créations make-up.

Décliné dans une version waterproof, le mascara Diorshow Pump’n’Volume conserve son volume intense. Conservé dans son flacon souple qui permet de fluidifier sa formule concentrée en cires, il enveloppe les cils d’une texture généreuse. Cette création innovante, imaginée par Peter Philips, se dévoile également dans de nouvelles teintes pop : Purple Pump 160, Blue Pump 260, Coral Pump 640 et Pink Pump 840. « Toutes les combinaisons sont possibles. On peut appliquer du noir en base et déposer une touche de couleur à la pointe des cils, mais aussi appliquer du noir sur les cils du haut et du rose, par exemple, sur ceux du bas », conseille le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior.

L’art de la couleur Dior a également inspiré Diorshow On Stage Liner. Associant la souplesse d’un pinceau à la précision d’un feutre, cet eye-liner, qui soulignait le regard des mannequins du défilé prêt-à-porter automne-hiver 2018-2019, se décline en quinze couleurs intenses. Blanc, vert, rose, turquoise, bleu, rouge ou encore jaune… la palette chromatique ainsi que ses trois finis – matte, pearly et vinyl – donnent libre cours à votre créativité. « J’ai un faible pour le blanc, une couleur à la fois très pure et très intense. J’aime l’utiliser pour sublimer une autre couleur. J’applique d’abord le blanc, puis, par exemple, du jaune juste au-dessus. Ce dernier apparaît encore plus éclatant », confie Peter Philips. Sa mine souple, offrant un tracé précis, permet également une épaisseur de trait modulable, afin de s’adapter à toutes les envies make-up.

27 Avril
nouveautés

Jeux de regards

Des lignes graphiques et multicolores soulignent son regard, des teintes néon habillent ses cils, un halo scintillant entoure ses yeux… Face caméra, Bella Hadid dévoile les beauty-looks imaginés par Peter Philips et réalisés avec ses nouvelles créations make-up Diorshow.

Plus d'articles