François Demachy chez Dior | DIORMAG

18 Août
nouveautés

Diorskin Forever Undercover : en backstage 

Retour dans les coulisses du défilé haute couture automne-hiver 2017-2018, où Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, a créé une beauté naturelle et sauvage avec le correcteur Diorskin Forever Undercover.

« Avec sa large gamme de teintes et son fini mat, le correcteur peut être utilisé pour sculpter les traits, pour accentuer les zones d’ombre et de creux. Pour cela, je choisis une nuance de un à deux tons supérieure au fond de teint. Si la peau nécessite une correction plus importante, j’applique le correcteur avant le fond de teint, et j’en ajoute au besoin. » Peter Philips.

18 Août
nouveautés

Diorskin Forever Undercover

Cet été, le teint reste parfait grâce aux dernières créations Diorskin Forever. Pour estomper les imperfections et obtenir une peau impeccable, Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage de la Maison, a imaginé le correcteur Diorskin Forever Undercover.

Pour parfaire le teint dans ses moindres détails, le nouveau Diorskin Forever Undercover apporte sa touche correctrice longue tenue et waterproof, qui camoufle les imperfections instantanément. Avec sa haute concentration en pigments colorés, il offre une couvrance impeccable des légers défauts, comme les cernes, les rougeurs ou les petits vaisseaux. La peau conserve ainsi son uniformité et reste idéalement mate grâce à une gamme de teintes qui couvre toute la palette des carnations. La texture, presque élastique, fusionne avec la peau, et s’adapte à tous les fonds de teint Diorskin Forever. Conçu pour être utilisé facilement en retouche à tout moment de la journée, le Diorskin Forever Undercover est doté d’un applicateur mousse qui permet de doser et de déposer la matière avec précision. Il suffit ensuite de l’estomper du bout des doigts 

17 Août
événements

François Demachy chez Dior

Depuis 2006, François Demachy revisite l’héritage symbolique de Christian Dior et le traduit en parfums d’exception, conçus entre le laboratoire de création, à Paris, et la bastide des Fontaines Parfumées, un pôle de création novateur situé à Grasse, sa terre natale. Focus sur le parfumeur-créateur exclusif de la Maison, dont les créations sont présentées dans l’exposition Christian Dior, couturier du rêve.

Bien qu’il ait grandi à Grasse, la capitale des parfumeurs, c’est presque par hasard que François Demachy entre dans une école de parfumerie. Après trois décennies de belle carrière dans le monde des fragrances, il devient le nez des Parfums Christian Dior en 2006, une responsabilité particulière dans la Maison, puisque Christian Dior a toujours imaginé les parfums et la couture comme indissociables, depuis le tout premier défilé, le 12 février 1947, à l’occasion duquel il présenta sa première fragrance, Miss Dior. « Les fleurs, c’est Dior, et Dior, c’est les fleurs », explique François Demachy. Et de fait, l’exposition Christian Dior, couturier du rêve donne une place particulière aux fleurs. Dans la salle où la mode revisite la flore, notamment le muguet, cher au couturier, ou les roses, déclinées en imprimés et en broderies sur des robes d’exception. Mais aussi dans une pièce entièrement consacrée au parfum, depuis des flacons conçus comme des bijoux précieux jusqu’aux créations de François Demachy, qui réinvente, notamment, Miss Dior et J’adore.

 

Inspiré par les différents visages de la féminité et par ses voyages, au cours desquels il se met en quête des plus belles matières premières, François Demachy partage son temps entre le laboratoire de création, à Paris, et la bastide des Fontaines Parfumées, un site exceptionnel, à Grasse, sa terre natale, où, dans un atelier, il peut suivre tout le processus d’élaboration des parfums, de la fleur jusqu’au flacon. Non loin de là se trouve le château de la Colle Noire, aujourd’hui restauré, que Christian Dior acquit en 1951 pour s’y ressourcer et cultiver la rose et le jasmin. François Demachy, exigeant, poursuit la même quête de luxe et d’excellence que Dior : en dix ans, il a mis en place un partenariat, afin d’obtenir des matières premières de qualité exceptionnelle, avec le Clos de Callian et le Domaine de Manon, situés près du château de la Colle Noire, et où sont cultivés, exclusivement pour Dior, la rose de mai et le jasmin Grandiflorum. Un parfum de retour aux sources, en somme. 

15 Août
nouveautés

Le fall look par Peter Philips

Découvrez l’inspiration du beauty-look Metallics de cet automne expliqué par Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior.

14 Août
nouveautés

Metallics : le film

14 Août
nouveautés

Metallics

Focus sur le maquillage de la collection Metallics imaginé par Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, qui permet de réaliser une beauté sur mesure avec une palette de couleurs sophistiquées aux effets de matière multiples.

Pour la beauté de cet automne, Peter Philips a créé le maquillage hybride Metalizer Eyes & Lips, qui apporte une haute pigmentation à effet métallique aux yeux comme aux lèvres. Pensé pour être nomade et facile d’utilisation, il offre un résultat professionnel à tout moment de la journée ; sa texture ultra-crémeuse se fixe en un clin d’œil et ne laisse pas de sensation de matière. Sur les lèvres, il s’utilise donc seul ou sur le rouge habituel pour créer des contrastes. Et sur les paupières, il s’applique avec le doigt pour laisser un léger voile à l’effet chromé, ou avec un pinceau pour un fini lumineux longue tenue aux reflets vibrants. La lumière sur le regard se démultiplie également avec la palette 5 Couleurs, essentiel du maquillage Dior, qui joue sur les contrastes : ses harmonies à l’esprit smoky combinent ainsi des effets mat, satiné, pailleté et lamé pour donner une nouvelle dimension à la couleur. Les sourcils sont ensuite étoffés et fortifiés grâce au cocktail vitaminé du Diorshow Bold Brow, aux trois tonalités cendrées, qui agit instantanément et au fur et à mesure des applications. Afin de s’accorder avec les nuances et les effets métalliques de ce beauty-look, le Rouge Dior se décline en six nouvelles teintes sensuelles, du beige au rouge flamboyant, en passant par un brun rosé, qui signent une beauté affirmée. Assorti à ces nuances, le crayon Dior Contour redessine les lèvres et leur apporte une ultime touche de couleur. Pour un teint qui rehausse parfaitement ce maquillage, le Diorblush Colour & Light, doté d’une texture crémeuse qui fond en transparence, redessine les contours avec subtilité. Son double embout permet une application facile et sur mesure tout au long de la journée : le côté blush au fini mat rehausse les pommettes, tandis que l’enlumineur nacré s’applique sur l’arête du nez et l’arc de cupidon. L’effet métallique de ce beauty-look s’exprime jusqu’au bout des ongles avec le Dior Vernis et ses trois nouvelles teintes, pour un art de la couleur toujours maitrisé.

14 Août
nouveautés

Fall-look

Pour créer une beauté électrisée, cet automne, Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, a imaginé le look Metallics, qui fait jouer les contrastes entre les mats et les teintes vibrantes du métal. 

Avec un maquillage automnal aux teintes métalliques et aux textures riches, Peter Philips a créé une beauté à la fois sophistiquée et sensuelle. Cette saison, le mannequin Lindsey Wixson incarne ce beauty-look qui ose la couleur tout en jouant avec les effets mat, satiné pailleté ou encore lamé, pour combler toutes les envies. 

Plus d'articles