Les lunettes HarDior | DIORMAG

10 Octobre
évènements

Installation : dans la nef

Dans l’exposition Christian Dior, couturier du rêve, focus sur l’installation des robes du soir les plus spectaculaires de l’histoire de la Maison et des créations mises en scène dans les campagnes du parfum J’adore. Présentées dans la nef du musée des Arts décoratifs, elles illustrent la passion de Christian Dior pour les bals et pour les fastes de Versailles. 

09 Octobre
évènements

L’art à l’honneur

Pour la cinquième année consécutive, la maison Dior rend possible le Gala international du Guggenheim, qui se tiendra les 15 et 16 novembre, à New York. L’événement mettra à l’honneur l’artiste visionnaire Cai Guo-Qiang, l’ancienne Présidente du conseil d’administration du Guggenheim Jennifer Blei Stockman, ainsi que la banque UBS, pour sa collaboration sur le Guggenheim UBS MAP Global Art Initiative, un programme créant un accès direct à l’art contemporain et à l’éducation à l’échelle mondiale. Enfin, le groupe de pop américain HAIM se produira dans la rotonde du musée, tandis que le danseur Daniil Simkin interprètera un extrait de son œuvre Falls the Shadow, créée spécialement pour le musée Guggenheim, avec des costumes imaginés par Maria Grazia Chiuri. 

©

Laura Jane Coulson

09 Octobre
nouveautés

Les lunettes HarDior

L’inspiration new wave de la collection Dior Homme hiver 2017-2018 imaginée par Kris Van Assche est revisitée sur les lunettes de soleil HarDior, mises en scène dans ce film par le réalisateur et photographe londonien Dexter Navy. Réinterprétant la forme rectangulaire d’un masque, elles sont dotées d’une fine monture en métal aux branches ajourées pour un design moderne et épuré. Disponible en deux tailles, ce modèle est pourvu d’un verre à effet miroir décliné en trois couleurs électriques : argent, orange et vert. 

06 Octobre
nouveautés

Natalie Portman à la Colle Noire 

Retrouvez Natalie Portman photographiée par David Bellemere au château de la Colle Noire, la demeure de Christian Dior dans le sud de la France, à quelques kilomètres de Grasse, le berceau de la parfumerie. Sur ces clichés publiés dans le magazine Madame Figaro, l’actrice et égérie porte des tenues Dior créées par la Directrice Artistique Maria Grazia Chiuri, et affiche un beauty-look lumineux réalisé par Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage de la Maison.

  • ©

    David Bellemere

  • ©

    David Bellemere

  • ©

    David Bellemere

  • ©

    David Bellemere

  • ©

    David Bellemere

  • ©

    David Bellemere

  • ©

    David Bellemere

05 Octobre
évènements

La robe de Miranda Kerr à l’exposition The House of Dior, Seventy Years of Haute Couture

Parmi les créations Dior présentées dans l’exposition The House of Dior, Seventy Years of Haute Couture, à Melbourne, on retrouve la robe et le voile portés par la mannequin Miranda Kerr, originaire de Sydney, lors de son mariage, en mai dernier. Des créations exclusives à travers lesquelles la Maison continue d’écrire son histoire avec l’Australie. 

05 Octobre
évènements

Dans les pas de Winnie Harlow 

Retour à Melbourne, où l’exposition The House of Dior, Seventy Years of Haute Couture se tient, à la National Gallery of Victoria, jusqu’au 7 novembre 2017. La mannequin et amie de la Maison Winnie Harlow nous confie ses impressions en visitant cette rétrospective qui célèbre l’anniversaire de la Maison. 

04 Octobre
nouveautés

La campagne croisière 2018

Pour la campagne croisière 2018 de Dior, l’actrice et égérie Jennifer Lawrence a été photographiée par Brigitte Lacombe, qui a déjà collaboré avec la Maison pour mettre en scène les créations imaginées par Maria Grazia Chiuri. 

Dans cette série, l’univers de la Maison rencontre celui de l’artiste américaine Georgia O’Keeffe, l’une des figures qui a inspiré la collection. « En m’intéressant au désert, au cours de ma quête d’inspiration, je suis tombée sur le travail extraordinaire de Georgia O’Keeffe, chamane moderne, reconnaissable à son allure majestueuse et solennelle dans les sables du Nouveau-Mexique. Une recherche qui est avant tout un voyage intérieur, en soi et au sein de sa propre identité féminine », explique la Directrice Artistique.

Dans cet espace aux courbes organiques et à l’atmosphère douce, l’égérie Jennifer Lawrence incarne la féminité singulière de la collection croisière 2018 et son lien privilégié avec la nature. L’actrice est tour à tour vêtue de longues robes ou de longs gilets dont les motifs évoquent des fleurs du désert, associés à des colliers grigris, ou d’une veste Bar revisitée et portée de manière décontractée, avec un pantalon et une chemise blanche. Le chapeau, posé par-dessus un foulard noué sur la nuque, est signé Stephen Jones. Pour parachever cette allure, les sacs J’adior et Lady Dior se déclinent en nuances terreuses et organiques, ou encore avec une bandoulière inspirée de l’artisanat amérindien. 

Plus d'articles