Défilés | DIORMAG

01 Octobre
Défilés

Interview de Peter Philips

Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, dévoile ses inspirations et nous parle du beauty-look qu’il a imaginé pour ce défilé.

01 Octobre
Défilés

Beauté naturelle

Pour le défilé prêt-à-porter printemps-été 2019 de la Maison, Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage Dior, a imaginé un beauty-look frais et naturel.

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

  • ©

    Vincent Lappartient

Pour cette collection, la femme Dior est une beauté au teint léger et pur. La finesse du grain de peau est retravaillée avec Dior Backstage Face & Body Foundation. Les yeux sont soulignés d’un trait de Diorshow Khôl noir placé à l’intérieur de la paupière inférieure. « Pour quelques modèles seulement, je me suis inspiré de la façon particulière dont la chorégraphe Sharon Eyal se maquille les yeux », explique Peter Philips. Ainsi, on découvre des lignes et des courbes dessinées librement sur les tempes à l’aide du Diorshow Pro Liner Waterproof. La bouche est naturelle, lissée avec le Lip Sugar Scrub, puis rehaussée avec le Lip Maximizer pour une touche de brillance discrète. Les cheveux sont retenus par un bandeau, un élastique ou un minibéret.

 

Les yeux :
Diorshow Khôl no 099 Black Khôl
Diorshow Pro Liner Waterproof no 082 Pro Anthracite et no 092 Pro Black
Diorshow Bold Brow
Diorshow Brow Styler

Le teint :
Diorskin Forever & Ever Wear Primer
Dior Backstage Face & Body Foundation
Diorskin Forever Undercover Concealer
Diorskin Forever & Ever Control Loose Powder

La bouche :
Lip Sugar Scrub
Lip Maximizer

Les ongles :
Dior Vernis no 108 Muguet

30 Septembre
Défilés

La beauté du geste

Des gestes des danseurs, lents et décomposés, organiques et rythmés, à ceux précis et manuels des artisans, revivez la beauté du défilé prêt-à-porter printemps-été 2019 où danse et couture se répondent.

29 Septembre
Défilés

L’invention perpétuelle

Pour cette nouvelle collection, les ateliers de la maison Dior ont réalisé des motifs floraux aux effets kaléidoscopiques inspirés des expériences optiques avant-gardistes et des jeux de lumière projetés sur les robes de la danseuse Loïe Fuller. Des effets tie and dye viennent se fondre dans le froissé des tissus, tandis que des broderies florales se glissent dans la transparence des tulles plissés. Une richesse et une modernité d’étoffes pour une inégalable virtuosité du travail d’atelier.

  • ©

    Sophie Carre

  • ©

    Sophie Carre

  • ©

    Sophie Carre

  • ©

    Sophie Carre

  • ©

    Sophie Carre

29 Septembre
Défilés

Dans les coulisses du kaléidoscope

Douze dessins kaléidoscopiques, nés du hasard des pliures du buvard, forment le socle des imprimés de cette collection. Strate après strate, et toujours artisanalement, les motifs sont tantôt réinvestis d’un parterre de fleurs floutées par l’effet tie and dye, tantôt enrichis de broderies ou de perles. Une fabrique de la beauté à découvrir en vidéo.

Plus d'articles