Art of color | DIORMAG

26 Juillet
évènements

VIP au vernissage de l’exposition

Dior, the Art of Color

En point d’orgue du séjour à Arles organisé par la Maison les 5 et 6 juillet, Bella Hadid, Winnie Harlow, Adenorah, Lila Cardona, Sonya Esman et bien d’autres ont découvert l’exposition Dior, the Art of Color en compagnie de Peter Philips, le Directeur de la Création et de l’Image du maquillage. 

  • Bella Hadid

  • Winnie Harlow

  • Adenorah

  • Lila Cardona

  • Sonya Esman

  • Louise Follain

26 Juillet
évènements

VIP au déjeuner de la fondation LUMA et Dior 

Bella Hadid, Winnie Harlow, Adenorah, Louise Follain, Lila Cardona, Sonya Esman, Xenia Van der Woodsen… Ces filles à suivre se sont retrouvées autour de Peter Philips, pour le déjeuner organisé par la Maison et la fondation LUMA, le 6 juillet, en marge des Rencontres d’Arles.

  • Bella Hadid

  • Winnie Harlow

  • Adenorah

  • Louise Follain

  • Lila Cardona

  • Sonya Esman

  • Xenia Van Der Woodsen

25 Juillet
évènements

Carnet de voyage

Depuis le voyage à bord du Dior Express jusqu’à l’inauguration de l’exposition Dior, the Art of Color, retour sur les moments forts du voyage à Arles de Bella Hadid, Winnie Harlow et des autres amis de la Maison.

Ce mercredi matin, Bella Hadid, Winnie Harlow, Jeanne Damas, Sonya Esman et bien d’autres se sont retrouvées à bord du Dior Express, un wagon de train qui, pour l’occasion, avait revêtu les couleurs de la Maison. Destination : le sud de la France, et plus précisément Arles, où se tient chaque année ce rendez-vous incontournable dans le monde de l’art. Là, les invités de la Maison se rendent dans la Grande Halle, ce bâtiment emblématique de la ville, à la façade de métal ouvragé, pour assister à l’avant-première d’une chorégraphie de L.A. Dance Project, le collectif fondé par le danseur Benjamin Millepied. L’après-midi se poursuit avec un autre événement culturel, la visite de l’exposition Annie Leibovitz, les Premières Années : 1970-1983. Archive Project #1, organisée par le programme d’archives photographiques de la fondation LUMA, dont Dior est mécène. Et c’est à quelques kilomètres de là, en pleine nature, que la journée s’achève, autour d’un dîner au son des guitares, à La Chassagnette, un restaurant étoilé dont nombre d’ingrédients proviennent de son jardin biologique. La blogueuse française Adenorah, slingbacks J’adior aux pieds, visite les plantations, tandis que Winnie Horlow prend la pose, hilare, devant la fontaine de pierre… Le lendemain, après une matinée passée à flâner parmi les expositions ou à découvrir la vieille ville, les invités se retrouvent autour d’Annie Leibovitz, au déjeuner organisé par la fondation LUMA et Dior, dans une villa camarguaise entourée de verdure. Et ce séjour à Arles s’achève avec le vernissage de l’exposition Dior, the Art of Color. Après une séance de pose au photocall avec Peter Philips, Bella Hadid, Winnie Harlow, Louise Follain et les autres amis de la Maison découvrent les films aux accents expressionnistes de Serge Lutens, les photographies à l’esthétique sensuelle de Tyen, et les images hommages à la couleur orchestrées par Richard Burbridge et Peter Philips. 

24 Juillet
évènements

Annie Leibovitz à Arles 

Focus sur l’exposition Annie Leibovitz, les Premières Années : 1970-1983. Archive Project #1, à découvrir à Arles jusqu’au 24 septembre. Cette rétrospective, produite par le programme d’archives de la fondation LUMA, dont Dior est mécène, met en lumière les premières années de carrière de la photographe américaine. 

D’elle, on connaît surtout les portraits dans lesquels elle parvient à capturer la personnalité et l’intimité des célébrités – Michael Jackson saisi en plein mouvement de danse ; Demi Moore enceinte, posant nue, dans un cliché qui a fait scandale ; la reine Elisabeth II en famille, au château de Windsor… On se souvient aussi de ses images, devenues iconiques, mettant en scène le sac Lady Dior à New York, en 2009. A travers l’exposition Annie Leibovitz, les Premières Années : 1970-1983. Archive Project #1, la fondation LUMA, soutenue par Dior, dévoile une époque moins connue de l’œuvre de la photographe. Annie Leibovitz a choisi et a installé dans la Grande Halle d’Arles plus de cinq mille images du début de sa carrière, retraçant son évolution artistique depuis le moment où elle commence sa collaboration avec le magazine Rolling Stone, en 1970. Les clichés saisissent sur le vif des instants de la vie quotidienne. On retrouve la célèbre photo de John Lennon enlaçant Yoko Ono, prise quelques heures avant l’assassinat de la star ; des portraits de Bob Dylan, le visage dissimulé derrière ses mains ou des lunettes noires ; des reportages sur la tournée des Rolling Stones, en 1975 ; les Beach Boys en plein farniente californien ; Louis Armstrong jouant de la trompette chez lui et bien d’autres encore. 

24 Juillet
évènements

L’exposition Dior, the Art of Color à Arles

Dans le cadre des Rencontres de la photographie, qui se tiennent à Arles, dans le sud de la France, jusqu’au 24 septembre prochain, la Maison présente, à la Galerie du cloître, l’exposition Dior, the Art of Color. Une invitation à découvrir ou à redécouvrir les liens qui unissent Dior et la couleur, à travers des images mettant en scène les créations de Serge Lutens, de Tyen et de Peter Philips.

 

Un look Nude ponctué de vert franc sur les lèvres et les paupières, comme un manifeste, signé Peter Philips ; un maquillage stylisé rappelant les toiles d’Amedeo Modigliani, imaginé par Serge Lutens ; un visage habillé de fil en nuances de bleu par Tyen et bien d’autres encore… Entre les murs de pierre de la Galerie du cloître, le makeup Dior s’affiche haut en couleur, à travers les looks et les séries de photographies les plus marquants des créateurs qui se sont succédé à la tête du maquillage de la Maison. Un art de la nuance à retrouver également dans le livre Dior, l’Art de la couleur, aux éditions Rizzoli.

Plus d'articles