Horlogerie | DIORMAG

22 Mars
Savoir-Faire

Le savoir-faire de la Dior Grand Soir Feux d’Artifice

22 Mars
Savoir-Faire

Le savoir-faire de la Dior Grand Bal Plume Or

22 Mars
Savoir-Faire

Le savoir-faire de la Dior Grand Bal Pièce Unique Jardins Imaginaires 

22 Mars
nouveautés

Dior Grand Bal et Dior Grand Soir

Ce printemps, les collections Dior Grand Bal et Dior Grand Soir accueillent de nouveaux modèles évoquant le savoir-faire joaillier et les techniques horlogères des ateliers de la Maison.  

Hommage à la passion que Christian Dior vouait aux bals, les montres Dior Grand Bal abritent un mouvement automatique exclusif à la Maison, donnant l’impression que la masse oscillante tournoie telle une robe. Cette saison, elles s’enrichissent d’une nouvelle création, la Dior Grand Bal Plume Or, au format inédit de trente-six millimètres. Alliant la légèreté de la plume et le caractère précieux de l’or, ce modèle, au cadran brossé soleil en or, est travaillé avec une extrême délicatesse, tel un jupon brodé, et exige le même savoir-faire qu’une pièce de haute couture.

 

Pour les nouvelles pièces uniques baptisées Dior Grand Bal Jardins Imaginaires, les artisans de la Maison ont également dû rivaliser d’ingéniosité. Inspirés par la magie et par le caractère mystérieux de la nature, leur masse oscillante et leur cadran évoquent une faune et une flore luxuriante, clin d’œil à l’amour que portait le couturier-fondateur aux jardins. Associant or rose, or blanc et or jaune, diamants, rubis et sugilite, la Dior Grand Bal Pièce Unique Jardins Imaginaires No 6, de taille trente-six millimètres, est décorée d’ailes de papillons et de plumes, et se pare d’un bracelet en satin noir doublé d’alligator.

 

Neuf nouvelles montres, créées en écho au faste des feux d’artifice, viennent compléter la collection Dior Grand Soir. Sur leur cadran s’illuminent de véritables bouquets lumineux. Le modèle Dior Grand Soir Feux d’Artifice No 5, décliné en laque noire brillante et orné d’un cœur bleu serti de diamants et de saphirs, d’éléments en or rose et or blanc ainsi que de plumes, invite à la féerie des grands soirs. Exceptionnelle jusque dans son mécanisme, cette montre possède un mouvement quartz à correcteur de réglage et décentré à dix heures.

21 Mars
nouveautés

Dior VIII Montaigne Clair de Lune

Nouvelle création horlogère, la Dior VIII Montaigne se décline en trois modèles, chacun en une édition limitée à quatre-vingt-huit exemplaires, qui seront disponibles à partir de septembre prochain. 

Son nom fait référence à la ligne du premier défilé de Christian Dior, baptisée En huit, ainsi qu’au chiffre porte-bonheur du couturier. Création horlogère célébrant l’héritage de la Maison, la Dior VIII Montaigne s’enrichit, cette saison, de nouvelles pièces baptisées Clair de Lune.

 

Déclinées en trois modèles, chacun édité à quatre-vingt-huit exemplaires, elles ont été imaginées en hommage à la passion du couturier-fondateur pour les astres. De sa jeunesse à Granville jusque dans ses ateliers à Paris, il ne cessera de croire en sa bonne étoile, s’en remettant volontiers aux signes du destin ou aux conseils de sa voyante, madame Delahaye. Ainsi, sur leur cadran se dévoile un ciel fait de fils d’or et de diamants reprenant les trois phases de la lune, ascendante, pleine et descendante. Brodés à la main, ces filaments précieux rappellent le savoir-faire des ateliers de haute couture de la Maison. Leur boîtier en or jaune de 36 millimètres de diamètre est gravé d’une lune à l’arrière et de son numéro unique. La lunette, quant à elle, est entièrement sertie de soixante-douze diamants ronds, et la boucle du bracelet en alligator noir, de dix-huit diamants ronds.

Plus d'articles