Miss Dior | DIORMAG

17 Décembre
Patrimoine

Décembre 1947 – décembre 2017 : Miss Dior

Il y a soixante-dix ans, le parfum Miss Dior était officiellement lancé, après avoir été présenté lors du premier défilé haute couture de la Maison, le 12 février 1947. Retour sur l’histoire d’une fragrance iconique, voulue par Christian Dior comme « un parfum qui sente l’amour », et réinventée aujourd’hui par François Demachy dans une Eau de Parfum plus sensuelle que jamais. 

Pour Christian Dior, le parfum est « le complément indispensable de la personnalité féminine ». En créant sa maison de couture, il rêve, pour accompagner ses femmes-fleurs, d’une fragrance « qui sente l’amour ». Avec le parfumeur Paul Vacher, il imagine alors un chypre floral, dont il vaporise abondamment les salons dans lesquels défile sa première collection. Cette senteur inédite va à l’encontre des effluves poudrés de l’époque. Dédié à Catherine, sa sœur chérie, Miss Dior prend vie sur la jeune femme du New Look, heureuse et libre.

Lancée officiellement en décembre 1947, cette révolution olfactive prend corps dans un flacon pensé comme un objet d’un luxe rare et conçu avec les mêmes exigences que la haute couture, car Christian Dior se sent aussi bien couturier que parfumeur. Il imagine une amphore en cristal qui suggère la silhouette harmonieuse de la ligne En 8 de son premier défilé. Le couturier donne son avis à chaque étape de la création et fait appel au savoir-faire des meilleurs maîtres verriers de France. En 1950, en écho à l’élan moderniste de l’époque, il imagine, en même temps que sa collection Verticale, un flacon plus géométrique et sobre, « coupé comme un tailleur ». Gravé du motif pied-de-poule cher au couturier, ce flacon, qui est encore celui de Miss Dior aujourd’hui, s’habille d’un nœud poignard en satin. Cette ultime touche couture, désormais en métal ou brodée à la main dans les ateliers du 30, avenue Montaigne pour les éditions d’exception, marque le lien immuable entre haute couture et parfum.

Soixante-dix ans plus tard, Miss Dior conserve son esprit couture et continue d’incarner la vision révolutionnaire de la Maison, notamment dans la nouvelle Eau de Parfum imaginée par le Parfumeur-Créateur François Demachy, autour de la sensualité de la rose de Grasse et de l’aura sexy de la rose damascena. Une véritable déclaration d’amour olfactive, incarnée par Natalie Portman, en robe haute couture brodée de raphia frangé, dont les courbes féminines et l’audacieux jeu de matières expriment passionnément l’esprit de l’iconique Miss Dior.

07 Septembre
nouveautés

La robe de Miss Dior au musée des Arts Décoratifs

Dans l’exposition Christian Dior, couturier du rêve, qui se tient au musée des Arts décoratifs, à Paris, on retrouve la robe haute couture portée par Natalie Portman dans la nouvelle campagne Miss Dior. Imaginée par Maria Grazia Chiuri à partir de broderies issues des archives de Monsieur Dior, et réalisée dans les ateliers où bat le cœur de la Maison, cette création en raphia tissé et frangé a nécessité mille neuf cents heures de travail. A travers ses courbes sensuelles et son audacieux jeu de matières, c’est tout l’esprit de Miss Dior qui s’exprime passionnément.

06 Septembre
nouveautés

From Grasse with love

Suivez Natalie Portman et François Demachy au Domaine de Manon, à la découverte des champs où sont cultivées les roses de Grasse que l’on retrouve dans le nouveau Miss Dior Eau de Parfum

 

 

05 Septembre
nouveautés

Miss Dior Eau de Parfum

Focus sur le nouveau Miss Dior Eau de Parfum, signé par François Demachy, parfumeur-créateur exclusif de la Maison.

« Par amour ? Je ferais l’impossible, je repousserais les limites, comme Miss Dior ! » confie François Demachy. Et c’est précisément ce côté passionné de la fragrance qu’il a travaillé avec modernité, tout en revenant au souhait initial de Christian Dior de faire « un parfum qui sente l’amour ». Au cœur de cette nouvelle Eau de Parfum à l’esprit couture, on retrouve la rose de Grasse, sensuelle et douce comme du velours, associée à la rose Damascena, sexy comme une robe de tulle transparente. Autour, la fraîcheur des notes d’orange sanguine, de mandarine et de bergamote de Calabre rappelle celle de la dentelle, tandis que des baies roses et du bois de rose de Guyane apportent à la composition une certaine audace, à la manière d’un broderie-statement. L’ensemble forme une rose sauvage sur mesure, une création haute couture pleine de légèreté, destinée aux femmes qui assument leur personnalité et leurs émotions, à l’image des silhouettes Dior créées par Maria Grazia Chiuri.

04 Septembre
nouveautés

L’interview de Natalie Portman

En marge du tournage de la nouvelle campagne que nous vous dévoilions hier, l’actrice Natalie Portman nous parle de la Miss Dior moderne et passionnée qu’elle incarne. 

Plus d'articles