Prêt-à-porter automne-hiver 2018-2019 | DIORMAG

05 Août
événements

ABCDIOR

A l’occasion de l’ouverture de son pop-up store chez Harrods, Dior propose un service de personnalisation inédit et exclusif, baptisé ABCDIOR. 

Adopté par les VIP, le cabas Dior Book Tote figure parmi les incontournables de la Maison. Pour la première fois, les clients pourront personnaliser l’un des modèles en toile Dior Oblique disponible chez Harrods, en y brodant le mot, le prénom ou les initiales de leur choix, laissant ainsi libre cours à leur imagination.

04 Août
événements

Dior chez Harrods 

Du 4 au 29 août, la Maison dévoile un pop-up store dédié à ses créations automne-hiver 2018-2019 dans le grand magasin de luxe londonien Harrods. Pour l’occasion, elle met à l’honneur la toile Dior Oblique

Iconique et hypnotique, ce motif imaginé en 1967 par Marc Bohan et réinterprété par Maria Grazia Chiuri, décore l’une des vitrines de cette adresse prestigieuse du cœur de Londres et habille une série d’accessoires présentés en exclusivité, en édition limitée, dans le coloris Green, tels que les sacs Saddle, Dior Book Tote, Miss Dior et CD Hobo. La toile Dior Oblique se dévoile également sur la pochette DiorQuake, sur des sabots ou encore sur les foulards de soie Mitzah présentés en avant-première.

D’autres pièces issues de la collection automne-hiver 2018-2019 ont également été sélectionnées pour cet espace éphémère : les lunettes DiorColorQuake, la visière DiorClub1, les bracelets tissés, ainsi que le pull sur lequel on peut lire l’inscription « C’est non, non, non et non ! ». Imprimé sur un foulard issu des archives de la Maison, ce slogan a été imaginé dans les années 1960 pour illustrer la révolte d’une jeunesse en ébullition, l’une des sources d’inspiration de la Directrice Artistique pour cette collection habitée par l’esprit de Mai 68.

03 Août
nouveautés

Les coulisses de la campagne automne-hiver 2018-2019

02 Août
nouveautés

Une histoire de femmes 

02 Août
nouveautés

Nouvelle vague 

Réalisés par la photographe Pamela Hanson, les clichés de la campagne automne-hiver 2018-2019 nous plongent dans une ambiance sixties, sur fond de révolte et d’émancipation féminine.

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

  • ©

    Pamela Hanson 

Inspirée par le film culte de la Nouvelle Vague Une femme est une femme, de Jean-Luc Godard, la campagne de la Maison met en scène une femme plurielle et unique à la fois, engagée et libre avant tout. Une vision de la féminité revendiquée par Maria Grazia Chiuri et incarnée ici par des héroïnes indépendantes. Habitées par l’esprit de révolte de Mai 68, source d’inspiration de la collection, ces belles intellectuelles posent, tantôt seules, tantôt en bande, devant l’objectif de Pamela Hanson, vêtues d’une garde-robe affranchie des codes.

Avec leurs jupes ou leurs robes en patchwork fleuri, elles portent des sabots ou des bottes de motard. Jouant sur le mélange des genres, elles détournent aussi les tenues des college girls, s’appropriant leurs motifs à carreaux pour les ériger en symboles d’une jeunesse rebelle, en quête de liberté. Les broderies des robes, figurant les éléments, tels que l’eau, l’air ou la terre, représentent les revendications d’une femme engagée, comme sur le pull oversized sur lequel on peut lire « C’est non, non, non et non ! », cri de révolte emprunté à un foulard issu de la ligne de prêt-à-porter Miss Dior lancée en pleine effervescence des années 1960.

Plus d'articles