Service clientPoints de vente

Défilé Haute Couture
Automne-Hiver 2019-2020

1 juillet 2019 - Paris - 14H30 (GMT+02)

Interrogeant la forme et la fonction du vêtement, les réflexions de l’architecte Bernard Rudofsky ont inspiré à Maria Grazia Chiuri une nouvelle vision conceptuelle de la haute couture en tant qu’art destiné à habiller des corps toujours uniques, dotés d’une identité propre. 

A la suite de ce penseur de la modernité qui redonne une place centrale à la relation entre la couture et l’architecture – deux disciplines dont les conceptions se rapportent au corps humain et à ses proportions –, Maria Grazia Chiuri présente sa collection haute couture automne-hiver 2019-2020 dans l’hôtel particulier de Dior. Ce lieu fondateur de la Maison – le 30, avenue Montaigne – où chacun des Directeurs Artistiques a travaillé en étroite collaboration avec les Ateliers.

Parmi les inspirations de cette collection, les œuvres marquées par la puissance du noir et du blanc de Penny Slinger – artiste féministe qui signe la scénographie du défilé – racontent la force alchimique du feu, de l’air et de l’eau, au cœur d’une nature hostile et mystérieuse, peuplée de créatures féminines. Celles-ci supportent depuis toujours le poids du monde, telle une interprétation contemporaine des cariatides, ces sculptures qui représentent des corps de femme soutenant l’architecture des temples antiques comme celle de certains édifices parisiens* qu’elles ornent, drapées dans des tuniques aux lignes pures. A l’image de l’unique robe blanche que Maria Grazia Chiuri a conçue pour cette collection qui explore la force plurielle du noir. « Je pourrais écrire tout un livre sur le noir », déclarait Christian Dior dans Le Petit Dictionnaire de la mode. Le péplos – cette tunique que portaient les femmes dans la Grèce antique – n’a pas de coupe déterminée ni construite : c’est le corps qui lui donne sa forme. Christian Dior, dans sa dernière collection, revenait à cette forme essentielle du drapé, dialoguant entre les notions de couture et d’architecture, du flou au tailleur. En écho résonne aujourd’hui l’interrogation « Are Clothes Modern? », qui souligne la faculté de la haute couture à questionner la modernité.

Signer une collection presque entièrement noire, ponctuée de rares couleurs qui en révèlent sa puissance, suppose de repartir des fondamentaux, des fondations de la haute couture, et de les confronter aux modes de vie contemporains. Le noir exige la perfection et donne vie, ici, à des capes qui se transforment. Chaque robe est un édifice qui dévoile sa structure, l’ossature qui la soutient et la définit. « Nul besoin d’une nouvelle façon de construire ; ce qu’il nous faut, c’est une nouvelle façon de vivre », affirmait Bernard Rudofsky. De la même façon, cette collection dessine un paysage inédit permettant de questionner les notions du corps, d’habit et d’habitat, la haute couture devenant ce laboratoire de la création pour repenser différemment le vêtement et son rapport à l’espace et au temps.

*Ces cariatides, filmées poétiquement dans les rues de Paris par la réalisatrice Agnès Varda, dans son documentaire Les Dites Cariatides (1984), ont inspiré Maria Grazia Chiuri pour ses créations haute couture.

Silhouettes

Interview de Maria Grazia Chiuri

Savoir-faire

Interview de Peter Philips

Interview de Penny Slinger

Ajouter au calendrier
Sélectionner votre calendrier
Abonnez-vous
Vidéo du défilé, inspiration de la collection, photos backstage et maquillage, et plus encore.
Choisissez la ou les newsletters que vous souhaitez recevoir :
En cliquant sur valider, vous acceptez de recevoir de la part de Dior les dernières actualités et exclusivités.
En cliquant sur valider, vous acceptez de recevoir de la part de Dior les dernières actualités et exclusivités.
Votre inscription à la newsletter Dior a bien été prise en compte
Télécharger l'application DiorMag
L'application est disponible sur différents centres de téléchargement.
Sélectionner votre OS

Défilé Haute Couture
Automne-Hiver 2019-2020

01 juillet 2019 - Paris - 14H30 (GMT+02)

Haut de page