La collection

Capitales

Ultimes surprises, quatre robes audacieuses à l’esprit fifties clôturent le show. Fruits d’un savoir-faire virtuose, elles sont brodées de miroirs et déploient d’impressionnantes jupes en tulle. Telle une ode à l’art du détail cher à la Maison, chacune d’elles arbore une lettre composant ensemble le nom « Dior ».

Scintillements

Subtiles ponctuations réinterprétant le décor du défilé orné de boules à facettes, des broderies miroirs habillent une robe noire et deux combinaisons rouges déclinées en versions courte et longue. Un hommage étincelant à l’esthétique pop.

    Tulles pop

    Réinventant les modèles d’archives Moulin Rouge et Diana imaginés par Monsieur Dior, deux délicates robes en tulle se déploient dans des couleurs fluorescentes audacieuses, du jaune au rose. Des silhouettes plus que jamais libres et modernes.

      ©Cyril Wei