Tableaux vivants

Magnétique. La scénographie du défilé Hiver 2021-2022 de Kim Jones est un hommage à la créativité envoûtante de Peter Doig. Telle une métaphore animée, les œuvres de l’artiste britannique prennent vie dans des proportions étonnantes. Le ciel onirique de Milky Way illumine ainsi le décor, du sol au plafond, subtil reflet d’une nuit étoilée. 

Rythmant cette exploration céleste hors du temps, d’immenses enceintes siègent au milieu de l’espace. Inspirées du tableau Speaker/Girl – conçu par le peintre en 2015 –, elles se superposent les unes aux autres jouant ainsi de leur architecture graphique. À la frontière des univers acoustique et électronique, elles créent une autre dimension. 

    Ultime détail, une mise en scène à deux niveaux offre un jeu captivant d’échelles et de perspectives où les mannequins s’élancent, au gré des lignes de fuite. Une célébration saisissante de la rencontre des disciplines artistiques si chère à la maison Dior.