CAMPAGNE HOMME HIVER 2020-2021

Capturés par Steven Meisel, les clichés de la campagne Hiver 2020-2021 de Kim Jones mettent en scène, dans un décor envoûtant, tel un songe, les silhouettes imaginées par le Directeur Artistique. Réinterprétation de la scénographie du défilé, ces compositions singulières détournent la beauté mystérieuse des tableaux des maîtres hollandais.

« J’ai adoré ce défilé imaginé tel un hommage à la singularité de Judy Blame. J’ai ainsi souhaité recréer son atmosphère dans cette campagne en mettant en lumière l’essence couture de la collection », souligne Kim Jones.

Prolongeant plus encore l’esprit du show, un cube de verre laisse s’épanouir d’hypnotiques nuages habillant la pénombre de leur évanescence bleutée ; hommage poétique aux âmes passionnées de Christian Dior et de Judy Blame, figure iconoclaste dont la modernité visionnaire habite cette collection.

Les mannequins arborent des pièces alliant l’allure atemporelle de Dior à l’attitude subversive de l’artiste anglais, qui détournait des objets du quotidien – comme des cadenas ou des épingles à nourrice – sous la forme d’accessoires audacieux. Les codes de la Maison, telles des réminiscences de la haute couture, s’incarnent dans le moiré de la soie et les broderies, sur les volutes et arabesques du cachemire.

Des gants d'opéra parachèvent chaque look aux côtés des sacs Saddle et Soft Saddle, déclinaison de cette icône en version hobo ; de la nouvelle double pochette à bandoulière redessinant les courbes du Saddle aux bottines revisitant le style « Jodhpur », ces objets de désir ponctuent ces images lumineuses qui célèbrent la réinvention d'une grâce.