Campagne Homme Été 2024

Pour sa collection Été 2024, célébrant ses cinq années chez Dior, Kim Jones conjugue ses inspirations personnelles à celles des précédents Directeurs Artistiques de la Maison, du fondateur Christian Dior à son premier successeur, Yves Saint Laurent, de Marc Bohan à Gianfranco Ferré. Le style Dior se réinvente dans une fusion de l’élégance masculine et de l’esprit couture, union du luxe et du fonctionnel : une symbiose virtuose mise en lumière(s) au gré des clichés de Rafael Pavarotti.

© Alexandre Silberstein

Révélant un décor onirique, comme évanescent, aux nuances pop de bleu, de vert, de jaune, d’orange et de rose, les images font écho au jardin d’« hommes-fleurs » qui s’esquissait lors du show, entre sobriété et extravagance.

Alliant à la fois héritage et subversion, l’art du tailoring embrasse, dans une quintessence de l’excellence, les codes iconiques et la modernité de Dior ; une fascinante odyssée au croisement du passé, du présent et du futur, from the New Look to New Wave. Étoffe chère à Monsieur Dior, le tweed sublime les tenues et se décline dans des versions d’un genre inédit. Composé de fils de laine et de coton, il multiplie les effets de matières et embellit, tour à tour, des vestes et des chemises, mais également des pantalons.

Revisités, les graphismes du cannage affirment une identité contemporaine ; ses lignes emblématiques se déploient notamment sur des pulls aux tonalités envoûtantes – beige, rose, noir ou gris –, sur des blousons et sur des sacs, à l’instar du Dior Charm, dont les découpes ont été méticuleusement réalisées au laser.

Un symbole signature qui magnifie aussi des souliers au cuir matelassé, tels que les mocassins Dior Buffalo rehaussés des lettres « D, I, O, R ». Un hommage pluriel transcendant les frontières de l’espace et du temps, au nom de la passion créative et de la liberté.

© Rafael Pavarotti