Défilé Prêt-à-Porter Fall 2024

En direct de New York à 20h00 le 15 avril (02h00 CEST le 16 avril)

Au fil des collections qui rythment les saisons de la mode, la Fall constitue, pour Maria Grazia Chiuri, un temps de réflexion particulier, un questionnement au long cours, sans cesse renouvelé. La garde-robe est chaque fois ravivée par une série de pièces dont la construction, les coupes, les matières et la créativité sont uniques et savent répondre aux besoins de chaque femme.

...

Looks

03 / 77

NO DIOR NO DIETRICH !

Fervente admiratrice de Christian Dior et fidèle cliente de la Maison à la ville comme au cinéma, Marlène Dietrich, icône du style, est l’une des inspirations majeures de cette collection Dior Fall. Une captivante garde-robe, qui pourrait être celle de la célèbre actrice en 2024, twistée, réinventée par l’imaginaire virtuose de Maria Grazia Chiuri.

© Anastasia Duvallie

PARIS-NEW YORK, BERLIN-BROADWAY

Au gré d’une prodigieuse conjugaison masculin-féminin, la collection Dior Fall 2024 rend hommage(s) aux deux capitales de la mode si chères à la Maison : Paris, emblème d’élégance et de la haute couture dont le berceau est le 30 Montaigne, et New York, qui fascine Monsieur Dior dès 1947 par son architecture verticale, son effervescence incomparable. Les silhouettes célèbrent ainsi l’aura inimitable de Marlène Dietrich – incarnation de cette fascinante dualité prescriptrice. Tant par des costumes et tailleurs twistant superbement l’esprit tweed ou queue-de-pie que par les robes du soir en velours, modernisées, strassées, jouant divinement avec des reflets dansants, odes glamour néo-Broadway. Depuis des ensembles-pantalons décontractés magnifiant l’attitude sportswear jusqu’à un triptyque de merveilleuses pièces en cuir – caban sans coutures à la doublure ponctuée du motif Tour Eiffel ouvrant le défilé, combinaison et blouson aviateur-biker arborant, au dos, le drapeau étoilé des États-Unis mixé à celui de la France –, ces créations d’exception affirment la facette irrésistiblement hybride de ce vestiaire, à la fois atemporel et ultracontemporain.

© Anastasia Duvallie

MARLENE FOR EVER

Le combo chapeau-cravate-lunettes réinvente à nouveau l’allure unique de Marlène Dietrich* et accompagne à merveille les chemises blanches et les gants en veau velours brodés d’abeilles qui semblent voleter sur les mains. Des accessoires essentiels qui se ponctuent également, dans l’esprit cabaret, de franges rebrodées comme autant d’odes au « mouvement de la vie » que célébrait Monsieur Dior à chacun de ses défilés. Les sacs, quant à eux, du Dior Book Tote au Lady Dior, jouent tantôt la carte de l’épure, quintessence d’élégance, tantôt celle des inspirations – drapeaux et motifs Paris-New York en harmonie avec un trench ou un ensemble sportswear –, mixant décontraction et codes fétiches de la Maison. Les souliers à plateforme, espadrilles à lacets revisitées et chaussures brodées s’inspirent plus que jamais de l’actrice en reprenant ses dualités avant-gardistes masculin-féminin et Riviera-Hollywood.

 

* Laquelle, pour l’anecdote, achetait ses cravates (comme ses pyjamas) chez Dior Monsieur !

BACKSTAGE

 ©️ Emma Anderson

SYMBIOSES VIRTUOSES

Entre héritage et modernité, les looks de la collection Dior Fall 2024 déploient des savoir-faire d’exception à l’inventivité sans cesse renouvelée. Une ode à la créativité plurielle. 

TM & © 2024 M. Dietrich Inc. All Rights Reserved